Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

¤ Sook' Book ¤

 

1234933_514544888636449_385852721_n-copie-2.jpg1723332_833051093378304_754166609_n---Copie---Copie---Copie.jpg1970780_833051060044974_1574089731_n---Copie---Copie---Copi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



¤ J'y suis aussi ¤

 

  logoA

logo-facebook

twitter-logo-feb-2011logo liv[1]logo_babelio.jpg

logo-goodreads.jpgbadge-03-125x70.png5240 logo-en5e37-31746logo-mybooxlogo-libflybis

 

 

 

Archives

¤ Lecture actuelle ¤

   couv42514533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

       

¤ Blog partenaire ¤

banniecc80re4

¤ Challenges ¤

challe14-copie-1Organisé par  Adora  sur Livraddict !   

 

10372281_10202967092396315_804181456251654259_n.jpg

Organisé par Séverine sur Facebook  !

~ 2/12 ~

 

 

 

 ¤ Mon Harem ¤

 

 

Night Huntress by Jeaniene Frost The Hunger Games by Suzanne Collins Twilight by Stephenie Meyer The Vampire Diaries by L.J. Smith House of Night by P.C. Cast & Kristin Cast Delirium by Lauren Oliver

 

Eric-Northman-alexander-skarsgard-8828253-1152-864-copie-1

   

 

10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 18:30

couv18476818.jpgRésumé :
Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

 

- Editeur : Michel lafon
- Sorti le : 15 mai 2014
- Collection :
Jeunesse

- Pages : 319

 

Mon avis :

Je remercie les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir cet ouvrage dont j'ai eu la chance d'en entendre les éloges en avant-premières lors de ma venue à Montreuil l'année dernière. J'en attendais beaucoup, je n'ai pas été déçue, mais...

Ici nous sommes dans la peau d'une jeune adolescente de quinze ans, Laurel, qui découvre la perte d'un être cher, en l'occurrence sa grande sœur May pour qui elle a une admiration sans faille depuis son plus jeune âge. C'est alors qu'en cours d'anglais on leur demande un devoir qui consiste à écrire une lettre à un être défunt. Laurel y voit là l'occasion d'écrire à des stars dont nous avons tous entendu parler à un moment ou à un autre et qui sont tous partis bien trop tôt tout comme sa sœur. De là elle va commencer à écrire et se confier à Kurt Cobain que sa sœur adorait pour ses chansons et son charisme, puis à Judy Garland, Elisabeth Bishop, Amelia Earhart et j'en passe. Elle les a tous connu à un moment précis qui l'a ramène dans un souvenir avec sa sœur, qu'elle nous fait partager avec autant de joie que de mélancolie. Au début j'ai vraiment été déroutée par toutes ces lettres, je suis fan du style épistolaire, mais là sans réponses aucunes, je trouvais cela vraiment étrange et j'avais beaucoup de mal à comprendre où tout cela allait nous mener. Sans parler du ton que j'ai trouvé très jeunesse parfois et du caractère de Laurel que j'ai eu beaucoup de mal à cerner de prime abord.

Et puis petit à petit je me suis prise d'affection pour elle, plus à travers de ses souvenirs qu'à travers ce qu'elle vivait actuellement. Je me suis rendu compte de l'amour inconditionnel qu'elle portait à sa sœur et cela m'a énormément touchée, cette sœur, ce modèle qu'elle admire depuis toujours n'est plus à ses côtés désormais pour l'aider à affronter ses joies, ses peurs et puis la vie tout simplement. Ses ailes de fées ne pousseront jamais et la magie qui la protégeait jusqu'alors n'existe plus non plus. J'ai trouvé cette petite histoire d'héritage familiale aussi beau qu'agaçant et je me suis vite rendue compte que cette super sœur n'est peut-être pas aussi parfaite que Laurel veut bien nous faire croire. J'ai alors ressenti beaucoup de peine et de rage pour elle, car quelque chose clochait c'est certain !

Mais outre tout cela, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre cette jeune fille, qui devait désormais survivre et essayer de grandir sans elle. Essayer de se trouver dans un monde qu'elle croyait merveilleux, mais qui en fait est semé d'obstacle et de souffrance de part le deuil, mais aussi par la destruction de sa famille. Et c'est là qu'on se rend compte qu'écrire comme elle le fait est une véritable thérapie en quelque sorte. Elle nous livre ses craintes et ses peurs, nous parle de ses nouveaux amis, de son premier petit copain de sa passion pour les chansons de Nirvana (groupe que j'aime bien aussi et dont j'ai pris plaisir à écouter les titres qu'elle sélectionnait tout au long de ses lettres), et nous transmet un peu de la vie qu'a été ses acteurs, chanteurs, poètes, sportifs et autres. J'ai bien aimé en apprendre un peu plus sur eux, mais j'avoue que par moment cela a alourdi un peu l'histoire de base.

Dans ce premier roman l'auteure nous offre une belle leçon de vie, une manière d'aborder les choses différemment, mais surtout que les remords, la culpabilité et autres sentiments néfastes ne changeront rien au fait. Le dialogue, les meilleurs souvenirs et surtout l'amour que l'on porte aux siens est bien plus important. Sa plume est vraiment très belle, poétique, douce et mélancolique, de quoi vous mettre les larmes aux yeux à de nombreuses reprises, surtout si vous êtes déjà de nature un peu sensible.

Je n'ai donc pas été déçue par ce roman, je m'attendais simplement à mieux, à tout autre chose et le plus drôle c'est que je n'ai même pas d'idée précise en tête de ce à quoi je m'attendais. J'ai succombé malgré tout à l'amour que Laurel porte à May, aux jolies tournures de phrases de l'auteure et à Kurt Cobain !
Ce qui est étonnant d'ailleurs, car il ne se passe vraiment pas grand chose tout au long de cette année dans ce nouveau lycée, mais il y a un petit quelque chose de magique.

Ma petite note4 étoiles et demi noires (les ailes de fées ça aide pour se donner du courage, mais aussi pour relever la note d'un roman qui débutait moyennement bien)

 

Pour le plaisir : wub

 

 

Merci encore à eux :

 

logo+michel+lafon

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sook' - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Naminé 02/07/2014 18:09


J'aime bien le style épistolaire aussi, et tu en as fait une très jolie chronique ça donne envie ! Par contre le ton "trop jeunesse" me fait un peu peur :(

Sook' 03/07/2014 21:39



Moi aussi, j'adore même ! Merci, ce compliment me va droit au coeur et me pousse à continuer le blog :) C'est ce qui m'a gênée moi :/


Mais, fait toi ton propre avis et tu verra bien ;)



Latite06 15/06/2014 22:24


Ce livre me fait très très envie !!! :-) 


Des bisoussss

Sook' 17/06/2014 14:28



Il va falloir craquer ma petite Ismérie :D


Gros bisous

Cla 11/06/2014 23:16


J'ai très envie de me laisser tenter!! Bisous

Sook' 17/06/2014 14:28



Alors n'hésite pas ;) je suis impatiente de connaître ton avis dessus.


Bisous