Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

¤ Sook' Book ¤

 

1234933_514544888636449_385852721_n-copie-2.jpg1723332_833051093378304_754166609_n---Copie---Copie---Copie.jpg1970780_833051060044974_1574089731_n---Copie---Copie---Copi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



¤ J'y suis aussi ¤

 

  logoA

logo-facebook

twitter-logo-feb-2011logo liv[1]logo_babelio.jpg

logo-goodreads.jpgbadge-03-125x70.png5240 logo-en5e37-31746logo-mybooxlogo-libflybis

 

 

 

Archives

¤ Lecture actuelle ¤

   couv42514533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

       

¤ Blog partenaire ¤

banniecc80re4

¤ Challenges ¤

challe14-copie-1Organisé par  Adora  sur Livraddict !   

 

10372281_10202967092396315_804181456251654259_n.jpg

Organisé par Séverine sur Facebook  !

~ 2/12 ~

 

 

 

 ¤ Mon Harem ¤

 

 

Night Huntress by Jeaniene Frost The Hunger Games by Suzanne Collins Twilight by Stephenie Meyer The Vampire Diaries by L.J. Smith House of Night by P.C. Cast & Kristin Cast Delirium by Lauren Oliver

 

Eric-Northman-alexander-skarsgard-8828253-1152-864-copie-1

   

 

7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 16:30

couv27240173.jpgRésumé :
Il y avait avant.

Et il y a maintenant.
Une Terre dévastée par les radiations solaires.
Une civilisation qui a sombré dans le chaos.

 Et puis il y a Eden-Ouest, le paradis

sous dôme. C'est là qu'Owen va passer ses vacances, sélectionné
comme quelques autres.
Paradis ?
Pas si sûr.

 

D'abord des blessures
étranges. Une mise
en garde énigmatique.

Une transformation
inquiétante...
Et une certitude :
Owen peut sauver
ce qu'il reste de la Terre.
A condition qu'il comprenne
quel est son rôle.
Et comment le jouer...


- Editeur : Editions Milan
- Collection : Macadam
- Paru le :  9 avril 2014
- Relié :
472 pages


Mon avis :

Je remercie les Editions Milan pour cette nouvelle découverte du genre. Je n'avais aucun point de comparaison en entamant cette lecture et je n'ai pas non plus lu d'avis dessus, c'est donc en tout insouciance que je suis partie en exploration. Et ce fût assez atypique !

Ici nous sommes dans la peau d'un jeune adolescent Owen, dans un décor apocalyptique puisque nous sommes en 2054, le réchauffement climatique a eu raison de l'humanité qui se compte maintenant en grosse poignet éparpillée un peu partout en sécurité provisoire sous des sortes de dômes. Par bien des côtés quand j'ai lu le mot « dôme » je me suis dit « aïe encore ? », en plus d'une autre petite similitude avec Syrli découverte au début du roman, j'étais pour le moins perplexe. Et puis tout en avançant j'ai eu le plaisir de m'attacher à Owen, certainement parce que j'ai déjà ressenti ce qu'il nous décrit sur son besoin d'appartenance à un groupe. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir à quel « groupe » il allait appartenir, pas de loups-garous, pas de vampires ni autres créatures déjà lus et relus et qui ne m'étonnent même plus à force, non là on a le droit à quelque chose de complètement différent. Cela m’a d’ailleurs donné envie de lire une autre saga de la collection Macadam…

C'est aussi passionnant que déroutant, car on a aucun mal à ressentir ce que ressent Owen et étant « une fille de l'eau » je peux vous dire que j'ai vraiment adoré ce qui lui arrive sous ce dôme décrit comme un camp de vacances paradisiaque. Qui n'est d'ailleurs pas donné à tout le monde d'y accéder puisque pour cela il faut être tiré au sort après avoir envoyé sa candidature pour passer quelques semaines d'insouciances loin des désagréments climatiques de la Terre. Mais, s'il n'avait pas été tiré au sort, mais choisit ? Si tout ce qui lui arrive n'était pas une coïncidence ? Et s'il avait un rôle important à jouer avec ses nouveaux amis afin de sauver l'humanité en découvrant une cité perdue depuis des siècles ?...

C'est un début de saga très prometteur, qui change totalement de ce qu'on a pour habitude de lire et de voir un peu partout en ce moment. Ici on a droit à l'histoire de cette fameuse cité perdue Atlantide dont j'ai beaucoup aimé l'histoire. L'originalité de ce qui arrive à ces jeunes se croyant tranquillement en vacances dans ce dôme est détonnant.

On se pose beaucoup de questions et on est vraiment très intrigué sur la première moitié du roman. J'ai vraiment été captivée et puis très vite, surtout sur le milieu je me suis « lassée » en quelque sorte, car j'ai collé tous les indices disséminés un peu partout au début, de ce fait je n'ai pas été très surprise quand le dénouement est apparu. Ce qui m'a un peu gâché ma lecture je dois dire. Mais, plus important je crois que ma panne lecture et les 15 jours passés dessus y sont pour beaucoup, car j'ai bien aimé la fin qui a remonté le niveau de mon moment de flottement dans l'histoire.

Avec curiosité je lirai très certainement la suite, sans non plus l'attendre avec impatience, l'histoire de ces jeunes m'a beaucoup plu, mais pas au point de me transporter complètement. Sans parler de la plume de l'auteur que j'ai eu beaucoup de mal à visualiser avec ces nombreuses descriptions à certains moments, ce qui a quelques peu alourdi le récit.

En tout cas pour ce qui est de l'originalité vous serez servi ! C'est pourquoi je vous recommande chaudement ce début de saga à la superbe couverture qui illustre parfaitement le contenu principal de ce qui s'y passe à l'intérieur.

Ma petite note3 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

macadam-editions

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 19:00

1540-1Résumé :
"Pendant dix-sept ans, je n'avais rien sur de son existence. Je ne connaissais ma soeur que depuis deux mois et j'allais la perdre à jamais."

Deux soeurs.
Jumelles.
Sorcières.
Thais a soif de vengeance, Clio d'immortalité.
Unies pour toujours, elles ont fait le pacte de ne jamais se trahir. Mais les liens du sang seront-ils suffisamment solides pour lutter contre la magie noire et contre un amour interdit ? Peut-on vraiment choisir entre sa propre vie et celle de sa soeur jumelle ?

- Editeur : Le masque Editions
- Collection : MsK
- Sortie : le 5 mars 2014
- Nombres de pages : 264 pages

 

Mon avis :

Je remercie mon contact des Editions JC Lattès pour m'avoir permis de découvrir la toute fin de cette saga que j'adore tant. En effet ceux qui me suivent savent que je suis fan de l'auteure même si je n'ai pas lu toutes ses sagas. C'est avec grand plaisir que je suis retournée pour la dernière fois dans l'univers magique des jumelles Thais et Clio.

Cette fois-ci tout se précise après avoir effectué le fameux rite, tous semble changé aussi bien physiquement que mentalement. Certains ont perdu en pouvoir d'autres en ont obtenu davantage. Tout cela est très intrigant dès le début et on a envie de vite retrouver les autres pour voir ce qui leur est arrivé ! Quant aux jumelles et bien je les ai trouvé plus distantes que jamais, elles évoluent chacune de leur côté, ne se parlent pas, se méfient de l'une et de l'autre et cela m'a quelque peu attristé je dois dire. Car leur début de complicité me plaisait beaucoup dans le début de la saga. Là elles ont chacune un objectif à atteindre qui les conduira toutes les deux dans les forces obscures en pratiquant la magie noire !
Et bien entendu puisque la communication n'est pas là et bien elles se soupçonnent l'une l'autre d'une éventuelle trahison. Elles vont aussi chacune se découvrir des sentiments amoureux un peu plus précis pour deux membres des treize, là encore cela me désole qu'elles ne se soient pas confiées du tout. Mais, dans un sens cela a permis à l'histoire de bien rester sur la trame principale à savoir qui est derrière les attaques meurtrières des jumelles ? Leur ancêtre, cette maléfique sorcière qu'est Melita est-elle toujours en vie ? Et qu'adviendra- t-il maintenant que tout a changé pour eux ? Tout cela fait beaucoup d'interrogations, mais le récit est bien mené de sorte que quoiqu'il arrive on en apprend à chaque page un peu plus. Et ce fut un vrai délice de découvrir à quel point la plume de l'auteure peut-être addictive !

Comme avec les trois tomes précédents on est dans la tête de tous les personnages, les treize sorciers immortels, les jumelles, ainsi que leur grand-mère qui en fait partie aussi. Chacun apporte un petit plus au roman, on découvre les liens qui les unissaient autrefois, leur chemin parcouru depuis, leurs secrets jusqu'à en révéler l'essentiel tout doucement page après page. Je dois dire que de cette manière je n'ai été que plus captivée par le roman. On se met à avoir des doutes sur tout et tout le monde et on en veut à chaque fois davantage ! J'ai obtenu toutes les réponses au compte-gouttes à mes questions et je n'ai aucunement été déçue. A part peut-être concernant la fin que j'ai trouvée abrupte, trop rapide et presque trop simple. Je m'attendais à quelque chose de plus trash. Cela dit, l'auteure a quand même réussi à me surprendre à de nombreuses reprises avec mes petits « ooh » sonores habituels qui sortent sans même m'en rendre compte.

En somme j'ai encore passé un excellent moment de lecture, je n'ai pas vu le temps passer et j'ai eu le plaisir de dévorer cette fin très rapidement. Je suis malgré tout contente de comment cela se termine bien qu'attristée à l'idée que c'était mon dernier passage dans leur univers. Les jumelles de plus en plus indépendantes et sures d'elles vont beaucoup me manquer, en particulier Thais qui reste mon petit coup de cœur -pour son personnage et sa personnalité-, depuis le début.

Pour tous les amoureux de la magie et des histoires de jumelles, cette petite saga de quatre tomes est faite pour vous ! Je vous la conseille fortement, j'ai aimé, adoré le temps passé là-bas, tout en flirtant avec le coup de cœur à chacun de mes passages dans leur univers.

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires


Merci encore à eux :

editions-du-masque


 

Repost 0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 18:00

couv43051519Résumé :
"Je m'appelle Evie, et je pensais mener une vie normale - si l'on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j'ai cru devenir folle; je me suis trompée. Si je m'étais fiée à ces prémonitions, j'aurais su que le Flash qui s'abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu'après cette apocalypse, je ne serais plus jamais la même.

 

Car j'ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d'une chose : l'avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n'ont pas dit leur dernier mot..."

 

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 12 février 2014
- Collection :
Semi-poche sent

- Broché : 474 pages

 

Mon avis :

Je remercie chaleureusement les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de retrouver la plume d'une auteure que j'aime beaucoup : Kresley Cole ! Bien connue avec sa saga « Les ombres de la nuit » dont je suis fan, j'étais très curieuse de voir ce que cela donnerait de la retrouver avec du fantastique jeunesse. Et autant vous dire de suite : pari réussi !

Nous sommes dans la peau d'Evie, une jeune adolescente de seize ans, qui fait partie de ces filles riches et populaires à qui tout réussi. Elle a sa meilleure amie et tout un groupe de copines au lycée. Son petit ami fait partie de l'équipe de football du lycée, un champion en quelque sorte. Cependant, elle reste loyale et gentille avec tout le monde. En apparence sa vie est parfaite et envieuse, mais en grattant un peu sous la surface on apprend que la pauvre ne vis pas des choses très sympathiques. En effet, elle sort tout juste des vacances d'été où elle a été internée dans un centre spécialisé, avec psychologues et traitements à la clé pour l'aider à ne plus avoir ces visions qui lui pourrissent définitivement la vie ! Sa mère ne l'écoute pas et la prend pour folle tout comme sa propre mère qui est internée aussi... Et si elles n'étaient pas folles du tout ? Elle voit sans cesse un futur apocalyptique, des visions de personnes qui l'avertissent et se découvre des pouvoirs étranges avec les plantes et les végétaux.

Puis survint le Flash...

Et le monde prend effectivement une tournure apocalyptique qui m'a fait mal au ventre, car je n'ai pu m'empêcher de penser et si nous ça nous arrive un jour que ferions nous ? Evie et sa mère ont survécu ainsi que leur grand manoir qui est toujours debout !! Et elles vont devoir affronter seules ce nouveau monde qui les terrifie ! Il semblerait qu'il y ait très peu de survivants et s'il y en a il ne vaut mieux pas les croiser. Et puis arrive leur sauveur, un mec du bayou, pauvre, délinquant avec un passé plus que douteux, mais terriblement séduisant ! On ne peut pas dire qu'elle le porte dans son cœur, mais elle n'a pas le choix. Jackson et elle vont prendre la route et tenter de rejoindre sa grand-mère, qui elle en est certaine et bien vivante et a toutes les réponses à ses questions sur ces visions qui ont étrangement un rapport avec les cartes de Tarot de cette dernière. Leur épopée ne va pas être facile, elle sera semée d'embuches, de disputes et d'inquiétudes avec un fond de romantisme qui reste vraiment très léger, cela m'a surprise qu'il n'y en ait pas plus. Mais, sincèrement l'histoire est tellement prenante qu'on ne s'arrête pas à ce genre de détails.

J'ai tout simplement adoré ! Ma première lecture apocalyptique et ce fut un vrai plaisir de découvrir comment Evie et Jackson vont parvenir à surmonter le périple de leur voyage qui semble par moment un peu long. On se pose tout un tas de questions sur le pourquoi de ces visions, leur signification, comme certains « humains » en sont arrivés là etc... Ce qui fait qu'on tourne les pages avec une réelle curiosité, un réel besoin d'en connaître davantage et même si pas mal de questions restent encore en suspens on en apprend suffisamment pour nous tenir en haleine. Pour un premier tome, je l'ai vraiment trouvé captivant et j'ai trouvé qu'on a vraiment bien avancé dans le récit, cela ne tourne pas en rond comme c'est souvent le cas dans les débuts de saga. Non là on avait vraiment l'impression de vivre l'aventure à fond avec eux. Sans parler du fait que le prologue est tout de suite intriguant, car on rencontre Evie, d'un œil extérieur, capturée dans le repaire d'un psychopathe qui veut absolument tout savoir de sa vie avant et après le flash et bien entendu la question qui nous vient dès le départ est : « mais comment en est-elle arrivée là ? » Et nous voilà partie dans son aventure douloureuse et épineuse sur un fond de fantastique que j'ai trouvé très crédible.

En somme, j'ai passé un excellent moment dans l'horreur de ce que l'humanité pourrait devenir si nous aussi, nous aurions à vivre une possible fin du monde. Evie est attachante, loin d'être bête et loin de la petite fille parfaite et cruche que Jackson semble voir au premier abord en l'a voyant. Et lui et bien il est sur de lui, fort et puissant, avec une logique implacable, un tantinet bourru, mais tellement sexy. Un vrai régale et je ne tarderai surement pas pour découvrir la suite ! Je vous conseille donc sa nouvelle saga avec beaucoup d'enthousiasme !

Ma petite note4 étoiles et demi noires (ce n'est pas passé loin du coup de cœur)

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB

Repost 0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 18:30

couv22042116.jpgRésumé :
"Immortelles. Ce simple adjectif me donnait des frissons. Ne pas avoir de fin."

 

Séparées à la naisance, les jumelles Clio et Thais sont enfin réunies à la Nouvelle-Orléans. En l'espace de quelques semaines, la vie de Thais a été bouleversée : elle a découvert l'existence de sa soeur jumelle, de ses pouvoirs magiques, et fait maintenant partie d'une assemblée de treize sorciers. Encore novices dans l'art de la magie, les deux soeurs se trouvent pourtant au coeur d'un rituel ancestral aux conséquences imprévisibles. Tandis que Thais tente de prendre ses distances, Clio s'implique de plus en plus dans l'assemblée, quitte à utiliser la magie noire pour se protéger. Aura-t-elle la force de résister à l'ivresse d'un pouvoir maléfique ? Le lien qui les unit est-il suffisamment solide pour résister à un cercle de sorciers aussi puissant ?


- Editeur : Le masque Editions

- Collection : MsK
- Sortie : le 8 janvier 2014
- Nombres de pages : 250 pages

 

Mon avis :

Ravie de retrouver la plume d'une auteure que j'aime beaucoup, ainsi que sa dernière saga dont l'univers magique est très envoûtant. Pour cela je remercie bien fort mon contact de la Collection MsK des Editions JC Lattès pour cette nouvelle marque de confiance.


C'est avec grand plaisir que je retrouve les aventures de nos deux sœurs jumelles Clio et Thais ainsi que leur environnement truffé de magie et de rituels. On retrouve très vite nos repaires laissés dans le tome précédent et je n'ai eu aucun mal à me rappeler tout ce qui s'est passé ainsi que les noms des « Treize » sorciers et sorcières qui devront participer une nouvelle fois au rituel d'Immortalité. Seulement, dans l'affaire du dirigeant Deadalus une des jumelles est de trop pour reproduire le rituel afin qu'il accroisse ses pouvoirs à des fins totalement personnelles. Ce qui va très vite mettre de la discorde entre les autres membres, car tous ont compris qu'il se trame quelque chose de pas clair, notamment les attaques meurtrières à l'encontre des sœurs. On va donc en apprendre plus de ce côté-là, chose qui était restée en suspens dans le tome précédent. J'ai été très très surprise quand une partie de l'identité de l'agresseur a été révélée ! Je ne pensais pas avoir ce genre de réaction et m'attendais à quelque chose de totalement prévisible sachant que nous sommes ici sur du jeunesse. Reste à savoir qui en veut encore aux filles maintenant qu'on a le nom de leur premier agresseur. Je pense avoir ma petite idée, mais sait-on jamais je peux encore être surprise.


Dans ce tome les choses évoluent petit à petit, je l'ai trouvé beaucoup plus captivant que le tome précédent et pourtant je l'avais déjà bien aimé. On découvre très vite les nouvelles intentions de Clio, les recherches qu'elle mène pour se protéger elle et sa sœur lors du rituel. Ce qui va l'emmener sur un terrain glissant et il se pourrait même qu'elle flirte un peu trop avec la fine ligne qui sépare la magie blanche de la noire. En parallèle Thais ne se doute de rien dans un premier temps et essaie de vivre sa vie comme si la magie ne faisait pas entièrement partie d'elle désormais. Elle côtoie ses nouveaux amis ainsi que son petit ami « normal » sans penser à Richard, ce cher immortel et sorcier appartenant au Treize qui a fait chavirer son cœur, mais qui a pris un malin plaisir à sortir avec sa sœur en même temps. Sa grand-mère d'adoption (une femme formidable que je rêverais d'avoir dans mon entourage) et ses nombreuses recommandations ont vite fait de la faire revenir sur terre !


Puis à côté de ça on suit régulièrement chaque personnages des Treize grâce à de cours chapitres. On en apprend un peu plus à chaque fois, ce qui les lis d'une manière ou d'une autre, comment se sont-ils rencontrés, quelles sont leurs intentions face à ce nouveau rituel qui semble prendre le même chemin que celui auquel ils ont participé deux siècles plus tôt. Très sincèrement j'ai adoré !!! On ne s'ennuie pas une seule seconde, car à chaque fois nous sommes dans la peau d'un personnage différent. Et comme j'ai dû le dire dans mes chroniques des tomes 1 et 2, je trouve astucieux la façon qu'à l'auteure de nous embarquer dans son histoire. Car bien malgré nous on s'attache à chaque personnage, on connaît leur caractère leur façon de penser et d'agir et c'est un bon moyen de ne pas s'ennuyer dans le récit. Car oui il faut le dire même si les choses avancent bien et plus particulièrement sur la toute fin du livre, il ne se passe pas grand-chose, on passe d'un corps à un autre et relis les points en fonction de toutes les informations que l'on découvre à travers eux.


J'ai passé un moment captivant, excellent même, parfait pour se changer les idées et retrouver l'univers de la magie dont j'aime tant. Je vous recommande chaudement cette saga si ce n'est pas déjà fait. Cate Tiernan fait partie intégrante des valeurs sûres dont j'aime promouvoir les écrits !

 

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

editions-du-masque

 

Mes précèdents avis :

- Tome 1 : Le Calice du vent.
- Tome 2 : Cercle de Cendre.

Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 11:00

couv62628706.jpg

Résumé :
Avant de rencontrer Morgane. Cal était un étudiant new-yorkais tout à fait ordinaire. Il aimait la fête et les bars, la vie insouciante du campus. Il aura suffi d'une seule nuit d'amour, la première, pour que sa vie bascule. Désormais, Cal est porteur sain d'une étrange maladie. Ceux qui en sont atteints ne supportent plus la lumière du jour, fuient ceux qu'ils ont aimés et ont une fâcheuse tendance à se repaître de sang humain. Des vampires d'un genre nouveau...

 

- Editeur : Editions Milan
- Collection : Macadam
- Sortie : 23 octobre 2013

 

Mon avis :

Je remercie une nouvelle fois les éditions Milan - Macadam pour cette marque de confiance et pour m'avoir permis de découvrir cette ré-édition du premier tome de la saga Peeps. La couverture est superbe, bien que je préfère l'autre qu'ils nous ont présenté et le résumé m'a beaucoup intrigué. C'est avec grand enthousiasme que je me suis lancée dans cette nouvelle saga, enthousiasme qui est retombé comme un soufflé après quelques pages de lues...

Cette fois-ci nous sommes dans la peau de Cal, jeune homme de 19 ans, porteur du V-Virus depuis environ un an. Il travaille depuis peu à la Garde de Nuit, une sorte d'association secrète fondée depuis des siècles pour protéger l'humanité des infectés et éviter la propagation du virus. Il leur faut donc remonter à chaque source afin d'évaluer et d'exterminer la race. Chaque « gardien » suit une sorte de formation afin qu'ils soient tous bien préparés en cas de force majeur. S'ajoute à cela entre chaque chapitre quasiment, des petites explications scientifiques sur tél ou tél parasite, sur leur manière de procéder afin d'endommager ou non notre système immunitaire. Je vous passe les détails, car c'est peu ragoutant et cela a eue de quoi me donner la nausée. Disons qu'il ne faut pas être un peu trop maniaque sur les bords sinon vous êtes vraiment mal ! Ces explications m'ont autant fasciné que répugné, je dois dire que je ne m'attendais vraiment pas à cela avec ce roman je m'attendais plus à une histoire originale sur les vampires et non un cours scientifique. Alors certe c'est original, mais presque trop proche de la réalité et de ce qui à mon sens pourrait très bien arriver plus tard avec toutes les expériences que l'on mène de nos jours. De ce fait j'ai été plus effrayée que captivée par ma lecture.

Cal est un personnage intéressant, cela m'a beaucoup plu de me retrouver dans la peau d'un garçon et pourtant ce n'est pas pour autant que j'ai aimé son récit, sa vie, ce qu'il a subi et j'en passe. A aucun moment je ne me suis sentie proche de lui et de son « entourage » si je puis dire. Sa mission est compréhensive : retrouver celle qui lui a transmis le virus, pour disparaître ensuite. Et pourtant, rien n'y a fait j'ai bien essayé, mais je n'ai pas été plus captivée que ça par ce premier tome. Même lorsque le voile est levé sur la toute fin et qu'on découvre un peu plus le pourquoi du comment tout ceci leur arrive, pourquoi il ne se transforme pas en bête sauvage et ne se met pas à manger tous les passants qu'il trouve. Pourquoi les chats peuvent eux aussi être contaminés sans morsure et peuvent sans problème transmettre le virus. Cela m'a plus fait froid dans le dos qu'autre chose, car je n'ai plus regardé ma minette de la même manière le temps de ma lecture.

Les dernières pages ont un peu plus retenu m'ont attention, bien que je l'ai trouvé un peu trop simpliste et tiré par les cheveux. Cela dit, je serais presque curieuse de savoir ce qu'il pourrait advenir de ce futur apocalyptique qui pourrait très bien nous arriver à nous aussi, qui sait ?...

En somme, je n'ai pas été envoûtée plus que ça par ce roman. Il m'est même arrivé souvent de décrocher un peu tant j'ai trouvé certaines descriptions et passages un peu longuet. J'ai aussi eu un peu de mal avec la plume de l'auteur et imaginer les scènes et les lieux a été assez difficile. Je reste donc très mitigée par cette lecture depuis que je l'ai refermé. Je suis curieuse et à la fois je pense que je pourrais largement me passer d'une suite. Pour faire court, je suis déçue d'avoir été déçue par un livre de cette collection que j'aime tant.

Cela dit, je vous recommande quand même de vous faire votre propre avis, car tous n'est pas mauvais dans ce roman.

 

Ma petite note : 3 étoiles noires

 

Merci encore à eux :

macadam-editions

Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:00

couv47943724Résumé :
Emily est une fille banale.
Timide, discrète.
Pas du genre à faire le mur
ou à flirter avec des garçons.
Jusqu'à cette fameuse nuit,
8 heures du soir. 8PM. La nuit où une des filles
de sa classe a été tuée.

La nuit où Emily a changé.

La nuit où sa vie a basculé.


- Broché: 284 pages
- Editeur :
Milan (9 octobre 2013)
- Collection :
Macadam

 

Mon avis :

Un titre accrocheur, une couverture vraiment très jolie et un résumé alléchant ! J'ai complètement craqué pour cette nouvelle saga signée Milan-Macadam, que je remercie une nouvelle fois pour m'avoir permis de la découvrir ! Ils sont vraiment très forts pour nous tenter je trouve, c'est donc assez confiante que je suis partie dans ce nouvel univers.


Nous sommes dans la peau d'Emily Webb, jeune adolescente de seize ans. Très discrète, un peu trop même, depuis qu'elle a vu son corps changer, prendre des formes plus adultes, elle ne cesse de les cacher aux yeux de tous. Ses nouvelles formes font d'elle une personne différente par rapport à ses camarades de classe, ce qu'elle a du mal à accepter. Sans parler du fait qu'en se créant cette coquille depuis toujours, elle est devenue très timide pour la moindre chose. Sa différence ne s'arrête pas là, elle adore lire, regarder des films et des séries, tout ce qui touche au paranormal son père et elle en sont fans ! Et c'est dans sa chambre qu'elle aime passer le plus clair de son temps, se retrouver dans sa bulle la remplie de joie, c'est pour ainsi dire l'endroit où elle se sent le plus à son aise. Inutile de préciser que je me suis d'amblé identifiée à Emily, je me suis complètement retrouvée dans son personnage et j'ai eu l'impression bien souvent de retourner à mes années collèges/lycées, ces années qui ont été si difficiles à affronter... Heureusement que je réussissais à trouver un peu de réconfort dans la bulle qu'était ma chambre.


A partir, de là cela a été facile de comprendre ce qu'Emily pouvait ressentir et les drôles de phénomènes qui lui arrivaient la nuit n'en étaient que plus enviables. Devenir une toute autre personne le temps de quelques heures, exprimer tout haut ce que l'on n'arrive pas à exprimer le jour a été très agréable à « vivre » à travers elle. J'ai été très intriguée par ce qui lui arrivait, je dois dire aussi que la plume de l'auteur est très accrocheuse, elle nous transporte tranquillement dans son univers que j'ai trouvé jusque-là très original. Cela change complètement de ce que j'avais pu lire jusqu'à présent jusqu'au moment où on en vient à découvrir ce qu'Emily devient à travers ses transformations, pas seulement une fille qui ose et se lâche bien plus, mais une créature surnaturelle, de celles qu'elle adorait regarder à la télé avec son père ou retrouver dans ses livres. Et là je dois dire que j'ai été un peu déçue, l'originalité du début retombe quelque peu et je me suis dit « Oh encore ça... Bon ». Et puis vient toutes les multitudes de questions que l’on se pose. Tout ceci à commencer après le meurtre d'une de ses camarades de classe qui portait le même prénom, est-ce une coïncidence ? C'est ce que l'on va découvrir au fil des pages et petit à petit on se pose de plus en plus de questions. On se met à devenir parano sur les personnes qui l'entourent et on en vient à se surprendre à mener l'enquête nous aussi.


J'ai trouvé ce premier tome très bien mené, suffisamment intrigant pour susciter l'intérêt tout du long. En revanche, j'ai eu beaucoup de peine avec la « meilleure amie », ou plutôt la seule amie d'Emily, qui je trouve est beaucoup trop possessive et désagréable avec elle ! J'aurais bien aimé que la « Emily de la nuit » la remette à sa place une bonne fois pour toute et lui fasse comprendre que si elle change ça ne peut qu'être bénéfique pour elle, au lieu de l'enfoncer un peu plus dans ses retranchements...


En sommes un premier tome très sympathique et original, on ne cesse de vouloir en savoir plus et la manière dont il se termine me plaît beaucoup, car on découvre une Emily pleine d'assurance et rien que pour ça j'ai hâte de la retrouver ! J'ai également hâte d'en apprendre plus sur sa nouvelle « condition » de vie. Pourquoi il a fallu qu'on se mêle de son bon développement ? On a déjà une piste qu'il me tarde de remonter. Je suis un peu à fond dans l'histoire et ça je crois que c'est vraiment très bon signe.


Une nouvelle saga que je ne peux que vous recommander, j'ai l'impression que la collection Macadam, devient pour moi une valeur sure en terme de qualité de tous ces romans qu'ils nous proposent ! Laissez-vous tenter...


Ma petite note : 4 étoiles noires

 

Merci encore à eux :

macadam-editions

 

1395222 10151719170483315 1557491444 n

Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 18:00

couv10399199.jpgRésumé :

« Depuis qu’Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n’est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l’ai vu, comme j’ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J’ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes… »

 

- Editeur : Rebelle Editions
- Collection : Chimères
- Sortie : 10 septembre 2012  
- Broché: 240 pages

 

 

Mon avis :

Me voilà repartie dans l'univers des anges, créatures que je ne porte pourtant pas vraiment dans mon cœur, mais je me suis lancée une nouvelle fois dans l'aventure et pour cela je remercie les Editions Rebelle pour cette belle opportunité. Cela m'a permis aussi de découvrir la plume de l'auteur que je suis régulièrement sur facebook et qui m'a l'air très sympathique et pourtant cela ne fait pas tout malheureusement...


On suit une jeune adolescente, Angela a qui la vie n'a pas toujours fait de cadeau, elle vit seule avec son père, un père aimant et au petit soin pour elle malgré son travail. Angela n'est pas une jeune femme ordinaire, en effet elle voit en quelque sorte ce qui attend ses proches, leur mort imminente, comment cela va se passer, mais ne sait pas exactement à quel moment, elle sait seulement que cela va se produire dans un futur proche. Elle ne cesse de se reprocher leur mort, car si elle avait su elle aurait pu sauver sa mère et sa meilleure amie, c'est en tout cas ce qu'elle croit ! Des lors elle fait en sorte de ne plus s'attacher à personne afin de ne pas les mettre en danger et de ne pas souffrir par la suite. Bien malgré elle, elle s'est quand même faite une amie Debbie, du genre original avec un look atypique et toujours très bien dans sa peau. Elle va aider Angela à se faire à sa nouvelle vie dans cette nouvelle ville, ce nouveau lycée. Son père et elle ont tout quitté pour repartir de zéro loin du drame du décès de sa mère, afin d'essayer de continuer à vivre malgré tout.


Tout ne se passe pas comme prévu et très vite sans qu'elle en comprenne la raison, un garçon débarque au lycée et sollicite son aide pour se familiariser avec les lieux. Elle ne sait pas si elle doit détester son arrogance, ses manières de fils de riche, sa beauté surnaturelle ou si elle doit l'aimer, l'adorer, pour sa perfection, son aura, tout ce qu'il dégage chez lui l'obsède et ne pas comprendre pourquoi l'agace. Et par la même occasion m'a beaucoup agacé aussi, parce que très sincèrement ses monologues intérieurs sur ses changements de sentiments envers lui sont insupportables ! On a l'impression de faire du sur-place de ce côté-là, tout ce que je déteste (et tout le long de ces 251 pages en plus). Elle est attirée par lui, mais ne doit pas, car elle l'a vu mourir. Il se retrouve déjà entouré de cette aura si particulière et si elle ne fait pas tout pour l'en empêcher cela fera encore un innocent qu'elle aura tué sans le vouloir. Très vite on sait ce qu'est ce bel inconnu Zack et on comprend rapidement ce qui va se passer aussi pour Angela aussi improbable soit-il. Un amour impossible, mais pourtant ils ont tout deux le sentiment de se connaître depuis toujours, des bribes de souvenirs lui revient par moment, elle ne parvient pas à savoir si ce sont des rêves ou une réalité passée. Voilà en gros ce qu'il vous attend.


Jusque-là toujours rien de bien transcendant, je n'ai à aucun moment été touchée par ce que vivait Angela, je ne me suis pas non plus sentie proche d'elle, en fait pour faire simple j'ai lu ce premier tome avec un regard complètement extérieur et très peu concerné. Je n'ai pas été transportée une seule seconde, pour moi cela reste très simpliste comme histoire, du moins concernant les bases, car il y a bien certains passages sur les différentes créatures auxquelles nous sommes confrontés qui étaient intéressantes et originales, du moins sur ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. En revanche, la religion était pour moi un peu trop présente ainsi que les nombreuses répétitions sur ce que doit faire notre héroïne dans ce premier tome.

 

Alors, certes il pose les bases et la fin donnerait presque envie de poursuivre, mais pour moi l'aventure s'arrête là. La plume et l'univers de l'auteur ne m'ont pas du tout conquise. D'ailleurs il met difficile de dire exactement ce que je ressens pour ce tome t'en il ne m'a pas marqué... Je l'ai pourtant lu le mois dernier avec beaucoup de difficultés, car il m'a occupé deux semaines, tellement j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire à chaque fois. Et une fois que je reposais le livre j'avais très envie d'en rester là, je n'étais pas curieuse de ce qui allait advenir et pourtant j'ai poursuivi par respect étant donné que c'était un service presse. Vous vous en douterez donc, cette fois-ci je ne vais pas vous faire de recommandation pour ma lecture passée.


Ma petite note : 1 étoile noire

 

Merci encore à eux :

400358 459116654131859 551464498 n

 

Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 10:00

couv62714703.jpgRésumé :
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont finalement se transformer en véritable conte de fée… puis en cauchemar. Sa petite vie tranquille, ses idées bien arrêtées, ses projets… tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, faire face à ce qu’elle n’aurait jamais pensé croire un jour, car les légendes n’en sont pas toujours… Leith ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’Esprit a choisi : c’est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher sa vraie nature encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il n’a pas le choix, leur rencontre l’a mise en danger. Lui seul peut lui venir en aide.


 

- Broché : 382 pages
- Editeur :
Rebelle Editions

- Paru le : 25 janvier 2012
- Collection :
Lune de sang

 

Mon avis :

Me voilà partie à découvrir une autre saga de l'auteure, pour ça je remercie  Rebelle Edition de m'avoir permis de faire ce voyage en Ecosse et ainsi me retrouver au cœur du surnaturel.


Nous sommes dans la peau d'Hannah, bientôt dix-huit ans, qui a une vie on ne peut plus normale avec une meilleure amie très attachante, une vie sociable correcte et des parents aimant. Ce n'est pas une amoureuse de l'amour et voir tous ses amis en couple la rebute quelque peu, car elle ne comprend pas que l'on devienne aussi niais en s'amourachant d'un type que long connait depuis peu. Elle a tout pour être heureuse et pourtant se vie va se voir changer du tout au tout quand ses parents insistent encore cette année pour qu'elle parte avec eux  en vacances chez sa grand-mère, en Ecosse. Elle pensait pouvoir en réchapper cette année vu que sa majorité approche et surtout elle pensait fêter cela comme il se doit avec tous ses amis en France. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas envie de revoir sa grand-mère au contraire, mais les deux mois de vacances d'été lui semblent bien long dans cette petite bourgade où le portable ne passe pas partout et où les bus sont inexistants. Adieu la liberté pensait elle, mais malgré cela elle tente de se ré-acclimater à son environnement de vacances qu'elle connaît depuis sa plus tendre enfance.


Et puis ce n'est pas comme si elle n'avait pas d'amis là-bas, très vite elle va retrouver le frère d'une amie à elle, avec qui elle va sortir se promener le long de la côte, dans le bar local (ce qu'elle a en horreur) et tomber sur le beau et ténébreux Leith Sutherland qui lui semble-t-elle l'a déjà croisé dans une situation tout aussi embarrassante à l'aéroport. A ce moment-là elle ne connait pas son nom, mais son simple regard illuminé et irréel, sa carrure élancée et musclée et sa peau halée comme il faut font qu'elle tombe sous le charme et ne comprend pas pourquoi cette fascination pour un garçon qu’elle ne connaît même pas. Les flageolements de ses jambes ainsi que les papillons dans le ventre sont au rendez-vous à chaque fois qu'ils se rencontrent. Il l'a trouble c'est certain, mais un garçon aussi parfait avec une famille bien mystérieuse ne recèle-t-il pas un lourd secret aussi surréaliste soit-il ?


J'ai tout simplement adoré cette lecture que ce soit les personnages principaux et secondaires, l'univers créer par l'auteur et le mythe concernant les différentes races de loups-garous (bien qu'un peu long), ce premier tome m'a captivé et pourtant je ne suis vraiment pas fan de ces créatures surnaturelles. Mais quelque chose chez Hannah m'a beaucoup plu, son désir d'indépendance, sa loyauté envers sa famille et ses amis, son désir de réussir dans la vie. Elle semble avoir des envies et des objectifs bien précis et pourtant elle se laisse charmer par le beau Leith qui m'a moi aussi beaucoup plu. Tout deux sont touchants et adorables à leur façon et leur certitude concernant leur amour est vraiment très fort, comme une évidence. En fait en y réfléchissant bien, je ne crois pas avoir détesté une personne de son entourage, ses parents sont parfaits, pile le genre que j'aurais rêvé d'avoir. Aimant et à l'attention de leur fille dans chaque instant de sa vie, peut-être est-ce dû au fait qu'elle soit fille unique ? Ses échanges de mails avec sa meilleure amie Sissi sont drôles par certains côtés, car elle fait beaucoup plus jeune et naïve quand elle retranscrit ses impressions que l'on suit déjà dans sa tête. Et l'hystérie de Sissi concernant les mecs m'a très souvent fait sourire, comme si Hannah venait d'une autre planète avec son absence d'expérience.


En somme une lecture agréable et addictive, dommage que je n'ai pas la suite sous la main, car je suis très très impatiente de voir comment les choses vont évoluer entre eux et visiter l'Ecosse à travers les yeux d'Hannah fut très sympa. Vous l'aurez compris je crois être plus emballée par cette saga que l'autre Felicity Atcock que j'ai pourtant bien aimé aussi. La plume de Sophie Jomain a quelque chose de magique, car une fois qu'on termine un chapitre on a très vite envie d'en savoir toujours plus et du coup on ne voit pas le temps passer et on a vraiment l'impression de se mouvoir au côté des personnages principaux. En tout cas pour ma part je me suis sentie très impliquée dans l'histoire, j'étais fascinée ! Et pourtant ce n'est pas un coup de cœur, mais un « presque coup de cœur »... Tout simplement parce que j'ai décroché un petit moment quand Hannah découvrait toutes les légendes et les différentes races de loups-garous. Attention pas que ce ne soit pas intéressant au contraire, mais le ton de ce premier tome est léger et quand on nous donne toutes ces informations d'un coup j'ai eu l'impression d'être un peu dépassée.


Voilà donc une nouvelle saga que je suivrai avec grand intérêt, je vous invite d'ailleurs à faire de même !


Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :
400358_459116654131859_551464498_n.png

 

Repost 0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 16:00

couv45895716Résumé :
À 16 ans, Katelyn doit quitter Los Angeles pour une région perdue du Middle West, condamnée à vivre avec un grand-père qu'elle connait à peine. Dans une ville aux secrets étouffés, où légende et réalité se confondent. Où une jeune fille a été récemment sauvagement assassinée. Où les événements n'avaient l'air d'attendre que Katelyn pour se précipiter...

 


 - Broché: 416 pages
- Editeur :
Editions Milan (3 octobre 2012)
- Collection :
MIL.FIC.HOR.COL

 

 

Mon avis :

Encore un tout grand merci aux Editions Milan pour cette chouette découverte. Une fois de plus je suis loin de rejoindre les avis que j'ai pu lire globalement sur ce premier tome, à savoir « trop long à mettre en place, des longueurs etc... », je vous laisse découvrir pourquoi ce premier tome m'a autant plu, sans pour autant faire battre mon petit coeur à 100%.


Etonnamment nous ne sommes pas dans la peau de l'héroïne, nous vivons l'aventure d'un oeil extérieur, cela m'a paru un peu déroutant au début, car il est plus difficile de bien entrer dans l'histoire à mon sens. Mais les plumes des auteurs ont fait que ma lecture s'est malgré tout passée sans dommage. Nous suivons donc Katelyn, une jeune femme de seize ans, elle vient de perdre sa mère et se retrouve seule, sans famille à Los Angeles, la ville de rêve pour de futurs artistes en herbe comme elle. Elle ne rechigne pas plus que ça quand son grand-père refait surface dans sa vie et insiste pour qu'elle le rejoigne au pays de « bonjo » comme sa meilleure amie Kimi s'amuse à appeler ce trou perdu au fin fond de l'Arkansas. Pas d'internet, très peu de réseau, une vieille maison de Wolf Spring isolée au milieu des bois avec pour décoration sur les murs des têtes d'animaux empaillées -trophées de chasse de son grand-père- voilà à quoi va ressemblait sa vie désormais. Mais, Katelyn ne se démonte pas et se dit que ce changement radical l'aidera peut-être à surmonter ce nouveau deuil.


Bons nombres d'événements tous plus étranges et terrifiants les uns que les autres vont très vite occupés toutes ses pensées. Wolf Spring semble vouait un véritable culte au loup, ce qui a le don de l'effrayer surtout quand on sait qu'un groupe d'humains sont en quête de leur « loup intérieur », une idée saugrenu d'un type sorti d'une grande ville est à la tête de cet attroupement dans la forêt. On ne les voit pas, mais on entend les tam-tam sans cesse, preuve qu'ils sont encore et toujours là. En parallèle il semblerait qu'un mythe autour d'un monstre hante la ville. Katelyn va essayer d'en apprendre plus avec sa nouvelle amie Cordélia, en choisissant ce sujet pour leur exposer d'histoire. On va très vite se rentre compte que quelque chose ne tourne pas rond avec cette dernière sans parler de sa famille qui parait complètement timbrée. C'est alors que Katelyn se fait agressé en pleine nuit par ce qu'elle pense être un loup, sa vie va changer du tout au tout et ses amourettes avec le beau Trick, son « chauffeur » et Justin de cousin de Cordélia, lui paraisse bien loin face à ce qu'elle va devoir affronter à la prochaine pleine lune...


Beaucoup de secrets, de suspens de non-dits, de meurtres inexpliqués, le tout dans une ambiance glauque et sinistre, voilà dans quoi nous sommes embarqués avec ce premier tome. Le début m'a très vaguement fait penser à Twilight, avec ce changement de pays, de climat, là où elle va il pleut tout le temps et elle est entourée des bois. A part cela la ressemblance s'arrête-là ! J'ai beaucoup aimé que les choses débute tranquillement qu'on prenne le temps de s'acclimater nous aussi a son nouvel environnement, qu'on prenne nos repaires bien que très sinistre et angoissant. La paranoïa est de mise ici et on se prend à douter sur à peu près tous les habitants qu'on croise dans ce petit village. Tout le monde se connaît depuis toujours et les ragots vont bon train, si tu n'es pas née ici tu resteras à jamais un étranger.

J'ai trouvé l'atmosphère lourde, on a l'impression que tous sont dans la confidence sur ce qui se trame vraiment dans ce village, ce qui a éveillé ma curiosité et m'a poussé à vouloir en savoir toujours davantage. La partie paranormale du roman arrive progressivement, en commençant par avoir l'impression d'être observé en permanence, puis en se rendant compte qu'effectivement il se pourrait bien qu'on soit observé par une horrible créature qui rôde dans les bois. En plus de cela, le style d'écriture est vraiment très fluide et les pages se tournent toutes seules, j'ai eu aucun mal à m'immerger dans le roman et à en imaginer les lieux. Je ne trouve pas de points négatifs à exposer pour ce premier tome, simplement j’ai eu des petites périodes de baisse de régime au niveau de mon envie de lire, ce qui fait que je n’ai pas pu tout apprécié comme il se doit.


En bref, un début de saga très prometteur, si vous aimez les loups-garous et les histoires d’adolescents cette saga est faite pour vous ! Je lirais la suite avec grand plaisir, car la fin nous pousse à croire qu’une toute nouvelle créature a peut-être vue le jour…


Ma petite note : 4 étoiles noires 

 

Merci encore à eux :

macadam-editions

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 19:00

couv17721233Résumé :
Nikki n'a pas le choix. Elle doit sauver Jack. Jack, qui s'est sacrifié pour elle et a pris sa place en Enfernité, le monde du mal et des morts. Jack, son amoureux, son âme sœur.
Pour y parvenir, Nikki est obligée de demander l'aide de Cole, l'Enfernaute. Son pire ennemi.
Qu'importe, Nikki est prête à tout par amour.
Tout... même à l'impensable.


- Relié: 376 pages
- Editeur :
Editions Milan (5 juin 2013)

 

Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Macadam et Livraddict pour ce superbe partenariat. Je n'ai donc pas traîné pour retrouver la plume de Brodi Ashton et son univers très original avec lequel j'ai jusque-là passé un très bon moment et la suite ne fait que monter crescendo.


On retrouve une Nikki désemparée par la perte de son amour Jack et même si elle a cette connexion avec lui dans ses rêves la nuit, sa présence lui manque cruellement. Elle est rongée par la culpabilité et tente tant bien que mal de conserver une vie normale, en réparant les liens entre son père et son frère qui ont été depuis longtemps détruits. Elle joue donc à la bonne petite fille en surface pendant qu'elle cherche par tous les moyens à reprendre contact avec son Enfernaute Cole qui est le seul à pouvoir l'aider pour retourner en Enfernité et sortir Jack des Tunnels dans lesquels il souffre un peu plus chaque jour. Si elle perd trop de temps il va finir par complètement perdre la mémoire, vidé de ses émotions il ne sera plus qu'une coquille vide qui ne tardera plus à mourir. C'est dans ces conditions que l'on démarre sur les chapeaux de roues avec une Nikki, qui je trouve a mûri et est devenue bien plus courageuse que dans le premier tome. L'amour donne de la force sans doute, en tout cas elle est bien déterminée à tout faire pour attendre son objectif avec ou sans Cole, ce qui s'avérera bien plus compliqué.


Dans ce second tome, on découvre l’Enfernité, de quoi ce monde est composé, comment il fonctionne, qui le gouverne et quelles en sont les conséquences en cas de non respect des règles. J’ai encore plus apprécié la suite, j’ai aimé voyager en Enfernité, on est exalté par tout ce qui nous entoure et les pouvoirs qu’il renferme. C’est un peu comme le monde d’Alice aux pays des merveilles, en plus dangereux et avec un décor sinistre qui donne froid dans le dos. Sans parler de ses « habitants », qui sont sans cesse à la recherche de la moindre émotion des humains pour qu’ils puissent se nourrir. J’ai été happée par l’univers riche que nous offre l’auteure, ce fut un régal d’être dans la peau de Nikki. Le tout saupoudré de mythologie et j’ai adoré en apprendre plus de ce côté-là aussi. On se sent faible, manipulé comme une petite chose fragile tout au long de ses séjours en Enfernité, mais on se rend compte que Nikki est bien plus futée qu’elle n’en a l’air et tout comme nous, simple lecteur, certains détails ne lui échappent pas et jouent en sa faveur, notamment toutes les petits choses que Cole lui cache concernant le fonctionnement de son monde.


Une trame de fond et une intrigue bien ficelée, je dois dire que la fin m'a bluffé ! On pense que les choses s'améliorent et on se rend compte que la trahison et les secrets ont été de mise tout au long de son aventure pour sauver Jack. J'ai adoré me rendre compte de rien, c'est ce qui me pousse à retourner en arrière et à me rappeler de certaines choses qui ont été dites ou faites sans que je ne vois rien. On m'avait dit avec beaucoup d'enthousiasme que cette suite était largement meilleure que le premier tome et bien je peux vous le confirmer !

Je ne passe pas loin du coup de cœur et je me demande ce que nous réserve la suite et fin, il me tarde de la découvrir. C'est bel et bien une trilogie que je vous recommande chaudement, originale et bien rythmée sans temps mort, ni longueur, nous sommes entraînés dans les entrailles de l'enfer sans ceinture de sécurité ça ne fait aucun doute !


Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

macadam-editions

logo liv[1]

Repost 0