Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

¤ Sook' Book ¤

 

1234933_514544888636449_385852721_n-copie-2.jpg1723332_833051093378304_754166609_n---Copie---Copie---Copie.jpg1970780_833051060044974_1574089731_n---Copie---Copie---Copi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



¤ J'y suis aussi ¤

 

  logoA

logo-facebook

twitter-logo-feb-2011logo liv[1]logo_babelio.jpg

logo-goodreads.jpgbadge-03-125x70.png5240 logo-en5e37-31746logo-mybooxlogo-libflybis

 

 

 

Archives

¤ Lecture actuelle ¤

   couv42514533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

       

¤ Blog partenaire ¤

banniecc80re4

¤ Challenges ¤

challe14-copie-1Organisé par  Adora  sur Livraddict !   

 

10372281_10202967092396315_804181456251654259_n.jpg

Organisé par Séverine sur Facebook  !

~ 2/12 ~

 

 

 

 ¤ Mon Harem ¤

 

 

Night Huntress by Jeaniene Frost The Hunger Games by Suzanne Collins Twilight by Stephenie Meyer The Vampire Diaries by L.J. Smith House of Night by P.C. Cast & Kristin Cast Delirium by Lauren Oliver

 

Eric-Northman-alexander-skarsgard-8828253-1152-864-copie-1

   

 

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 17:00

couv30093226.jpgRésumé :
Depuis qu'il a hérité du château de Cardow, le comte de Walrafen n'y a pas mis les pieds. Un vieil oncle administre le domaine et, sans les lettres qu'expédie Mrs Montfort, la nouvelle gouvernante, Walfrafen aurait définitivement gommé Cardow de sa mémoire. Lorsque son oncle est assassiné, il est bien obligé de revenir sur les lieux maudits de son enfance. Troublé par la beauté et la froideur de Mrs Montfort, le comte se réfugie dans une attitude hautaine. Elle y répond par une apparente soumission, sans parvenir à dissimuler la haine qu'elle éprouve pour lui. Peu à peu, les soupçons du comte prennent forme : serait-elle la meurtrière ?

 

 

 

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 21 mai 2014
- Collection :
Aventures & Passions

- Pages : 381

 

Mon avis :

Je remercie les Editions  J'ai Lu   pour cette nouvelle lecture de romance historique, un genre que je commence à affectionner de plus en plus décidément ! Et ce titre n'y coupe pas, je ne suis vraiment pas passée loin du coup de cœur et en repensant à ce roman, le sourire me vient aux lèvres, c'est plutôt bon signe pour vous tenter, non ? 

Ici nous suivons Mrs Montfort, une belle jeune femme, discrète qui a le sens des responsabilités, qui fait passer les besoins des autres -notamment de son fils- avant les siens mais, surtout c'est la nouvelle gouvernante du château de Cardow. Ce château laissé à l'abandon par ce vieux major Lorimer, retraité de guerre et alcoolique ! C'est donc sur la pointe des pieds que nous entrons dans cet univers sombre et pas très gaie de prime abord. En parallèle nous suivons le Comte de Walrafen qui n'est autre que le neveu du major, nous le suivons surtout grâce à Mrs Monftord et à sa détermination pour mener à bien son travail. Pendant de nombreuses années, elle va lui écrire des lettres afin de lui faire part des décisions et des changements qu'elle apporte dans le château de son oncle. Bien entendu, une correspondance qui restera à sens unique ce qui a le don de les énerver tous les deux. Pour lui, car il voit bien qu'elle s'obstine malgré tout, avec son arrogance et son ton condescendant qu'elle laisse transparaitre à travers ses mots et de son côté à elle, à cause de son absence de réponse ! A pour cela on peut dire qu'il brille dans ce domaine. Elle a l'impression d'écrire dans le vide, mais continu à le faire, quant à lui il semblerait qu'il commence à prendre goût à ses petites remontrances hebdomadaires.

Ils ne se sont jamais vus et pourtant une certaine curiosité s'instaure dans chacun d'eux. Il a fallu qu'un drame survienne pour que le Comte quitte sa vie, ses responsabilités à Londres pour partir dès que possible en urgence afin de découvrir qui a assassiné le pauvre major Lorimer...

Outre le fait que ce roman soit une romance historique, le côté enquête est très présent et je ne pensais pas que cela me captiverais à ce point. Je me suis prêtée au jeu de la déduction, me suis mise à soupçonner certains domestiques allant même jusqu'à me ranger aux rumeurs concernant notre Mrs Montfort. Si loyale et douée soit-elle, elle n'en avait pas moins la langue bien pendue et quand il s'agissait de se disputer avec le Major, elle était toujours en première ligne, alors pourquoi pas elle ? 

 

°•°• - Mais comme vous m'avez trouvée irrésistible, je dois tout pardonner, n'est-ce pas ? suggéra-t-elle d'un ton cynique. Je suppose que vous avez été submergé de désir en découvrant mes qualités de comptable ? Ou était-ce la façon extraordinaire dont le linge était repassé ?
- En fait, c'est votre chute de reins qui m'a fait succomber, Aubrey. Cette jupe met merveilleusement votre croupe en valeur quand vous levez les bras !
•°•°

 
Quant au côté romance, je l'ai trouvé très doux, gentillet au départ et surprenant par la suite. Ils prennent le temps de s'observer à la dérober, de se désirer pour enfin comprendre vraiment ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Bien évidemment notre cher Comte prend les devants bien avant, démarche que j'ai trouvé un peu cavalière mais, qui n'en est pas moins très excitante au final. J'ai adoré découvrir le changement que ce lieu ainsi que ce que Mrs Montfort en a fait s'opérer sur lui. Il arrive détestable, imbu de lui-même et d'une arrogance telle que je me serais sentie très mal à l'aise en sa présence, mais au fil des pages il se révèle être un homme au grand cœur, adorable et très attachant avec toujours cette petite fierté propre aux hommes, mais bien moins présente grâce au pouvoir des sentiments amoureux. Sans parler de ses compétences pour faire tourner la tête de notre belle gouvernante...

En somme, j'ai passé un excellent moment dans cet univers à la fois riche et enivrant. On se prête facilement au jeu de l'enquête, à l'étroitesse des murs de Cardow ou tout se sait à un moment ou à un autre, au passé de la mystérieuse Mrs Montfort et enfin... A l'histoire d'amour, qui a su me donner des papillons dans le ventre comme il se doit. Ils sont touchants, adorables et terriblement romantiques ! Les nombreuses répétitions des tribulations internes de notre gouvernantes quant à ses indécisions et au poids qu'elle porte sur ses épaules n'ont pas réussi à alourdir le roman. L'auteur a su détourner notre attention avec brio, avec sa plume prenante et entrainante. Un véritable délice ce petit roman.

 

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB

 


 ~ 04/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 15:00

mots10Résumé :
Coup de tonnerre dans les Highlands : pour rétablir la concorde entre deux puissants suzerains, le roi ordonne le mariage d'Eveline Armstrong et Graeme Montgomery. Ce dernier est atterré. Epouser la fille de son pire ennemi, une gamine qu'on dit retardée ? Inconcevable ! Seulement, on ne désobéit pas au roi. Graeme se soumet et ne tarde pas à découvrir que son épouse, loin d'être idiote, est simplement sourde suite à un accident. Et elle est si belle qu'il a soudain hâte de l'emmener dans son lit. Mais saura-t-il la protéger contre la haine meurtrière de son clan ?

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 7 mai 2014
- Collection :
Aventures & Passions

- Pages : 377

 

Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de retourner dans une romance historique -genre que j'affectionne de plus en plus- mais avant tout d'avoir pu découvrir la plume de la célèbre Maya Banks. Et autant vous le dire tout de suite, la découverte fut délicieuse, un véritable coup de cœur pour ce premier tome...

Nous sommes ici dans les Highlands où nous suivons d'un côté les Armstrong avec la belle Eveline qui après une chut de cheval semble avoir acquis un handicap, la rendant aux yeux de tous « simple d'esprit », mais les apparences sont trompeuses et on découvre rapidement de quoi il retourne réellement. Et de l'autre côté nous suivons Graeme Montgomery, laird de son clan et désireux plus que tout de venger son père que les Armstrong ont tués lors d'une énième bataille. Les deux clans se vouent une haine féroce depuis la nuit des temps et le roi des Highlands commençant à en avoir marre de leur petite gueguerre. Tout en sachant pertinemment qu'ils sont les deux clans les plus puissants il a tout intérêt à les réconcilier et à faire de nouveau régner la paix entre eux le plus vite possible afin de protéger la population d'une éventuelle alliance dévastatrice. C'est pourquoi il va imposer un mariage forcé entre les deux : la fille Armstrong et le laird Montgomery, avec en prime la signature d'un traité de paix qu'ils ont tout intérêt à tenir s'ils ne veulent pas se voir bannir de leur terre.

Si ça ce n'est pas un début prometteur je ne sais pas ce que c'est... J'ai tout de suite accroché avec les personnages principaux, je les ai trouvé attachants, sincères et loyaux envers eux malgré les circonstances. Eveline est une jeune femme étonnante et déterminée à se faire accepter par un clan ennemi qui ne lui rend vraiment pas la tâche facile, allant jusqu'à l'insulter à tout bout de champs et à l'humilier sans vergogne. On se prend à avoir de la peine pour elle et sa surdité ne la rend pas moins adorable et aux yeux de son nouveau mari non plus, même s'il aimerait qu'elle entende certaines choses. Cette jeune femme force à l'admiration à travers tout le courage et le sang froid dont elle fait preuve. Graeme quant à lui n'est ni bourru, ni désagréable et ne cherche même pas à lui en vouloir de ce que sa famille a pu faire par le passé. La tenant en rien responsable des erreurs de son clan. Il s'est montré tout à fait généreux de gentillesse -et c'est là que j'ai souvent eu les larmes aux yeux-, il est protecteur, aimant et très respectueux envers ses besoins et fait preuve d'une patience infinie. Il n'hésite pas à tenir tête à ses deux frères et à tout son clan, imposant sa loi en décrivant précisément ce qui attendrait à quiconque le défierait.

La soeur de Graeme qui est un personnage vraiment atypique, va très vite se prendre d'affection pour sa belle-soeur, son soutien et son amitié me l'ont fait l'adoré d'amblé. Et pourtant elle partait un peu avec les mêmes aprioris que tout le monde face à sa réputation de « simple d'esprit », mais en apprenant à la connaître elle s'est vite rendu compte qu'elle était très intelligente, peut-être même plus que tout le clan. Je suis totalement tombée sous le charme des personnages en fait, ils m'ont émus aux larmes et je ne pensais pas en arriver là un jour avec une romance historique.

 

En plus de l'originalité de cette histoire, j'ai beaucoup aimé le message qui y transparait à savoir qu'il ne faut pas juger simplement sur les « on dit », « la différence » et le handicap de certaines personnes. Elles ne sont pas responsables de ce qui leur arrive et les blâmer ne sert tout simplement à rien à part leur faire mal et se faire du mal. Sans parler de la plume de l'auteure qui est très addictive, elle ne décrit pas tout dans les moindres détails, nous fournissant juste l'essentiel pour permettre à notre imagination de créer comme bon nous semble l'univers d'Eveline et Graeme et sincèrement j'ai adoré cela !

J'ai ressenti énormément d'émotions durant ma lecture, l'auteure sait parfaitement bien transmettre les sentiments, surtout l'amour et l'amitié entre les personnages, les rendant tous authentiques. Ils apportent chacun une petite touche particulière au roman, ce qui m'a permis de m'immerger très vite parmi eux. Et quand enfin arrive la fin, si prévisible soit-elle, le pincement au cœur de devoir repartir m'en a donné mal au ventre tant j'étais à l'aise et totalement dedans. Désormais je sais dors et déjà que je suivrai avec grand plaisir cette saga, ce qui me donne aussi très envie de découvrir sans trop tarder les divers romans de l'auteure que je conserve dans ma pile à lire.

En somme un excellent premier tome, qui pose les bases, mais pas que, il nous fait nous attacher à cet endroit comme Alice et son pays des merveilles. Je vous le recommande chaudement surtout si comme moi vous aimez les belles romances qui ne débutent pas forcément dans les meilleures conditions et qui sait nous surprendre de bien des manières.

Ma petite note : 5 étoiles noires  coeur

heart-87---Copie-copie-1.jpg

 


Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB

 


 ~ 02/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 17:30

couv5136098.jpgRésumé :
Tireur d'élite au service de la Couronne, Hugh MacCarrick rentre en Angleterre sur l'ordre de son supérieur, Weyland, qui a une mission à lui confier. Un ancien agent menace l'être le plus cher à leur coeur : Jane, la fille de Weyland. Hugh doit absolument emmener la jeune fille loin de Londres et, afin de ne pas ternir sa réputation, il l'épousera. Bien sûr, cette union sera annulée une fois tout danger écarté, et il va de soi qu'elle ne sera pas consommée.
Le Highlander donne sa parole. Mais l'effrontée Jane s'est juré de lui faire perdre la tête.

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 16 avril 2014
- Collection :
Aventures & Passions

- Pages : 414

 

Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour leur confiance et pour m'avoir permis de poursuivre mon aventure dans les romances historiques qui a débuté grâce à eux. C'est avec grand plaisir que je retrouve la plume d'une auteure qui pour moi n'a plus besoin de faire ses preuves tant je l'adore, mais aussi que je rencontre le deuxième frère du clan MacCarrick, qui ne m'a pas laissé indifférente...

Ici nous retrouvons Hugh MacCarrick, brièvement rencontré dans le tome précédent quand nous suivions son frère Courtland. Je dois dire que pour des brutes de Highlanders, ils sont quand même très charmants surtout avec les élues de leur coeur. Hugh, tout comme ses deux autres frères sont persuadés d'être maudits à cause de la malédiction qui a coûté la vie de leur père. Simple coïncidence ou non ils se refusent à se marier et à engendrer, là encore persuadés de toute façon de ne pas pouvoir avoir d'enfants. C'est pourquoi Hugh s'est tenu aussi éloigné de celle qu'il aime depuis toujours : Jane Weyland. Jeune et belle, elle a le monde à ses pieds et avec ses cousines le « clan des huit » elle ne se prive pas de sortir le plus souvent possible, souvent dans des bals clandestins d'ailleurs. De faire à peu près toutes les choses qu'une femme de sa condition n'est pas censée faire. Allant même jusqu'à lire des livres osés en prenant soin de cacher les véritables couvertures. Je me permets de relever ce détail parce que j'ai trouvé cela vraiment très drôle. Après tous les autres n'ont pas besoin de connaître l'origine de ses joues rougies (du moins je suppose).

Jane en plus d'avoir un caractère bien trempé et de ne surtout pas se priver de dire ce qu'elle pense même si cela relève de l'indécence est tout simplement géniale ! Je l'ai tout de suite adorée, car malgré cette façade qu'elle ne cesse de montrer aux yeux du monde, elle n'en reste pas moins une jeune femme fragile avec des sentiments très très forts pour ce cher Hugh qui a eu le culot de l'abandonner dix ans plus tôt. C'est dans de drôle de circonstance qu'il va refaire surface dans sa vie, alors qu'elle avait commencé à accepter l'idée qu'elle devrait se marier avec un autre et l'oublier une bonne fois pour toute. Mais Hugh est en mission pour le père de Jane et il compte bien tout faire pour la mener à bien : protéger Jane par tous les moyens de son ancien coéquipier devenu complètement fou et ne désirant qu'une chose se venger en éliminant l'élue de son cœur.

J'ai une fois de plus passé un très agréable moment à Londres. Les joutes verbales entre Jane et Hugh sont tout simplement délicieuses. J'ai pouffé de rire à de nombreuses reprises rien qu'en découvrant ce qu'ils pensaient de l'un et de l'autre. En revanche, j'ai grincé des dents un nombre incalculable de fois tellement j'avais hâte que les choses sérieuses commencent enfin entre eux, qu'ils se parlent ENFIN et qu'ils se dévoilent leurs sentiments depuis toujours encrés bien en eux. De ce fait chacun y va de sa propre déduction quant aux décisions prisent et aux réactions qu'ils ont. Tous ces non-dits ont de quoi donner le tournis, mais c'est ce qui fait la magie de la plume de l'auteure, elle aime nous faire languir jusqu'à la toute fin et nous tenir en haleine tout le long de notre lecture. Le tout avec un happy end un peu trop prévisible, mais tellement agréable.

Il me tarde désormais de rencontrer le rustre Ethan, disparu dans des circonstances inquiétantes au cours de ce second tome. J'ai ma petite idée concernant sa possible futur promise, en revanche la trame de fond le concernant reste complètement dans le flou. Voilà c'est parti je suis déjà lancée pour la suite, la magie de la plume opère de nouveau je vous le dis !

Un second tome fort sympathique, mêlant action, course poursuite, ennemi revanchard le tout saupoudré de sensualité et de désir inavoué qui est très addictif. Je suis une fan absolue de cette auteure c'est pourquoi je n'hésite pas une seconde à vous la recommander surtout si vous avez aimé sa saga principale : Les Ombres de la Nuit.

Ma petite note4 étoiles et demi noires (pas un coup de coeur, car malgré tous les événements restent assez prévisibles)

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB



~ 10/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 11:30

couv3348343.jpgRésumé:
Quand Marcus, comte de Westfield et agent de la Couronne, reçoit l'ordre de protéger Lady Elizabeth Hawthorne, il pressent des retrouvailles passionnées. Quatre ans plus tôt, effrayée par sa sensualité, elle l'a éconduit sans ménagement. Aujourd'hui veuve, elle ne lui témoigne que froideur et dédain, mais Marcus perçoit son trouble. Cette fois, pas questions de la laisser s'échapper. Et lorsque, enfin, il l'aura libérée de ses peurs, c'est elle qui réclamera les plaisirs interdits que lui seul peut lui offrir.

 

- Editeur : J'ai lu
- Collection : Semi-poche
- Sorti le : 12 mars 2014  
- Broché : 413 pages

 

Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de retrouver pour la deuxième fois la plume de l'auteure, mais qui est aussi mon deuxième roman historique ! Très contente de voir que j'aime de plus en plus ce genre-là, pourtant ici autre chose attire toute notre attention...

Nous suivons ici Lady Elisabeth, une jeune veuve au caractère bien trempé qui m'a d'ailleurs souvent tapée sur les nerfs, mais elle est courageuse, forte et met toute son énergie à cacher sa faiblesse et ce qu'elle peut réellement ressentir, surtout quand il s'agit d'amour. Et Marcus, cet homme ravagé par la haine et la vengeance de ne pas avoir eu sa promise quatre ans plus tôt comme c'était convenu suite à leurs fiançailles.

Cet échec cuisant est basé sur un ridicule malentendu, mais Marcus compte bien tout faire pour récupérer son dû, à savoir Elisabeth, assouvir son besoin incessant d'elle et la laisser tomber comme elle s'est permise de le faire par le passé. Seulement les choses ne se passent pas comme prévu et la mission pour laquelle il est engagé et qui lui a permis de retrouver sa belle se complique quelque peu. Il s'avère que l'intrigue autour du journal de son défunt mari complique leur mission et surtout mette en danger de mort la belle Lady ainsi que son entourage proche. Marcus est donc chargé de décrypter le journal pour le patron de l'agence au service de la Couronne et aussi d'assurer la protection d'Elisabeth. De ce fait il va très largement abuser de ses pouvoirs pour la séduire de nouveau, en montrant toute l'assurance qu'il fait preuve et surtout toute l'expérience qu'il a acquis durant ces dernières années. Ce qui lui a valu une haute réputation de coureur de jupons...

J'ai passé un très bon moment en compagnie de ces deux-là, mais aussi en compagnie des personnages secondaires. Leurs familles respectives sont tout simplement adorables à leur façon, très respectueuses les uns envers les autres, le tout avec un humour et une légèreté de l'époque à ne pas négliger. Je les ai tout bonnement adoré le tout en sachant que les autres tomes concerneront très certainement un de ces personnages à chaque fois et bien il me tarde d'en apprendre plus à leur sujet. Concernant l'intrigue principale, elle m'a intrigué et bien plu, mais malheureusement je l'ai trouvé mal exploitée. L'enquête et le décryptage du journal étaient très irréguliers durant ces 400 pages. L'auteure s'est beaucoup trop attardée sur l'histoire d'amour entre nos deux protagonistes, non pas que cela me déplaise, au contraire, mais les scènes de sexe sont indéniablement trop nombreuses. Parfois même cela en devenaient ridicules, comme si l'auteure avait un besoin irrépressible d'en écrire à foison chaque fois que le moment où ils étaient seuls se présentaient. J'ai parfois trouvé cela un peu lourd.

Fort heureusement les réparties piquantes entre Elisabeth et Marcus ne manquent pas de nous faire sourire, souffler, lever les yeux au ciel, bref de nous faire réagir ! Ils sont autant adorables qu'agaçant à se tourner autour, à se faire souffrir, le tout saupoudré de non-dits, ce qui a eu le don de me faire hurler mentalement sur eux ! Cela dit, le dépaysement de l'époque est complet et j'ai adoré me retrouver à Londres avec eux. Me promener en calèche, sur la plage, passer de maison en maison, porter de magnifiques robes, assister à de grands bals. Pas de doute concernant la magie de la plume de Sylvia Day, elle est vraiment très visuelle et prenante. Et malgré un dénouement trop simple et rapide avec le happy end à la clé j'ai quand même passé un bon moment, bien que pas satisfaite à 100% notamment avec les points que j'ai relevé précédemment.

En somme, un bon moment de lecture, un dépaysement total, une intrigue trop simplement résolue bien que captivante concernant tous ces complots, du sexe à foison, je vous le recommande chaudement. C'est sans en attendre trop que vous saurez le plus l'apprécier je pense. Un bon moment de détente entre les bras de Marcus sur une ambiance Londonienne.

Ma petite note : 3 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB


 

 

  ~ 7/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg


  

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 14:00

16013910.jpgRésumé :
1856. Au coeur des Pyrénées, Courtland MacCarrick échappe de peu aux troupes du sanguinaire général Pascal. Blessé, il est accueilli par Lady Annalia Llorente qui le soigne, sans cacher le mépris qui lui inspire ce mercenaire. Apprenant que la jeune femme s'est résignée à épouser le général qui détient son frère en otage, Courtland trouve enfin l'occasion de se venger de son ennemi, il enlève, Annalia ! La fureur du général qui se lance alors à leurs trousses n'a d'égale que celle de la fière jeune fille, dont le dédain exaspère Courtland, mais dont la beauté lui embrase les sens...

 


- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 19 février 2014
- Collection :
Aventures & Passions

- Pages : 379

 

Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de découvrir une nouvelle saga d'une auteure que j'apprécie beaucoup. Et ce fut par la même occasion mon tout premier roman historique. Une légère pointe d'appréhension au début et puis ensuite... Retrouver sa plume dans un tout autre genre a été une fois de plus que du bonheur !

Nous sommes au cœur des Pyrénées et nous suivons Courtland MacCarrick, un de ces grossier Highlanders, à la beauté sauvage au corps musclé, aux pommettes ciselées et au regard ravageur pile comme il faut pour faire tourner la tête de nombreuses de ces dames qu'il rencontre sur son passage. Oui mais, il est aussi brutale, sauvage et sans cœur et n'hésite pas à aller faire la guerre et à hotter la vie de quiconque se dressera sur son chemin pour lui nuire à lui ou à son clan d'Irlandais. C'est ainsi qu'Annalïa le voit : comme une bête féroce et non comme un humain respectable. Elle, est délicate, douce, gentille, mais aussi très seule et enfermée dans son petit village où son frère la cache afin que personne ne tente de s'en prendre à elle. Une jeune femme, au sang royal, encore célibataire du haut de ses 21 ans est un bon parti et bon nombre de malotrus seraient tentés de lui faire la cour. Mais, cette dernière recèle une force de caractère très étonnante et elle démontre parfaitement qu'elle est loin d'être la petite chose fragile que son frère veut bien montrer aux yeux du monde. Très vite elle va rencontrer MacCarrick alors que ce dernier est souffrant, au bord de la berge non loin de son village.

Et là... Débute une aventure aussi passionnante qu'hilarante. Leur histoire n'a rien de courant, néanmoins elle n'en reste pas moins très prévisible et de là j'ai très vite reconnu la plume de l'auteure. On retrouve bien la schématique qu'elle utilise pour sa saga Les ombres de la nuit, ce qui n'est pas un mal, car la recette marche, on s'attache aux personnages, ils nous émeuvent, nous font rire, nous agacent. On est pris dedans sans vraiment s'en rendre compte. Les non-dits sont présents à foison et on a envie de les secouer un peu pour qu'ils ouvrent les yeux sur leurs sentiments et leur vraie nature ! La tension érotique entre nos deux protagonistes est présente tout le long du roman et j'ai pris beaucoup de plaisir à être dans la tête de chacun d'eux tant j'étais curieuse de connaître ce qu'ils ressentaient.

Outre, les personnages principaux que j'ai tout de suite portés dans mon cœur, il y a aussi les personnages secondaires tels que les frères de Courtland ainsi que sa bande, que j'ai trouvée tout bonnement géniaux ! Ils sont fidèles et loyaux les uns envers les autres et n'hésitent pas à prendre le parti de cette belle demoiselle en détresse qu'est Annalïa lorsque que Court la repousse. D'ailleurs pour caricaturer un peu cela, certaines scènes m'ont fait penser au Disney : Raiponce, vous savez quand elle entre dans le bar à brigands ? Ces personnages grossiers et sales au cœur d'anges ? Et bien voilà à quoi je pensais quand ils apparaissaient ! Mais, le malheureux et ses frères sont maudits et ne peuvent avoir de femmes, ni d'enfants sans les conduire directement à leur perte. Ce que j'ai trouvé rageant dès le début, car je me suis demandé comment Annalïa et lui allait s'en sortir et comment l'auteure allait tourner cela de façon crédible, car il n'y a pas une pointe de fantastique ici. Et je dois dire qu'elle s'en est plutôt bien sortie. Quant à la trame principale, je l'ai trouvé stressante par moment et je me suis vraiment posée une multitude de questions à savoir comment tout cela allait se terminer. Car dès le début on nous laisse penser qu'Annalïa va être promise au pire général qui soit en termes de manipulation et de torture. Ledit Pascal qui en passant est beau à se damner, ce qui m'a légèrement déstabilisé vu la description que l'on en a, à travers son caractère. Comme quoi il ne faut vraiment pas se fier aux apparences.

J'ai passé un excellent moment historique et il me tarde de recommencer cela avec grand plaisir ! Moi qui avais un peu peur de ne pas arriver à me fondre dans le décor, j'en avais presque oublié que Kresley Cole est une auteure très abordable sur tous les tableaux. On a droit à une fin un peu rapide et un happy end largement prévisible, mais qui arrive tard, je n'en ai pas moins adoré ce début de saga ! Il me tarde de découvrir les autres histoires de ces frères et la suite semble prometteuse, vu le subtile aperçu que l'on en à la fin...

Encore une saga que je vous recommande chaudement donc ! Vous pouvez y aller les yeux fermés parce que c'est du... Kresley Cole voyons !

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :


 

LogoJAILU RVB WEB

 


 ~ 6/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0