Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

¤ Sook' Book ¤

 

1234933_514544888636449_385852721_n-copie-2.jpg1723332_833051093378304_754166609_n---Copie---Copie---Copie.jpg1970780_833051060044974_1574089731_n---Copie---Copie---Copi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



¤ J'y suis aussi ¤

 

  logoA

logo-facebook

twitter-logo-feb-2011logo liv[1]logo_babelio.jpg

logo-goodreads.jpgbadge-03-125x70.png5240 logo-en5e37-31746logo-mybooxlogo-libflybis

 

 

 

Archives

¤ Lecture actuelle ¤

   couv42514533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

       

¤ Blog partenaire ¤

banniecc80re4

¤ Challenges ¤

challe14-copie-1Organisé par  Adora  sur Livraddict !   

 

10372281_10202967092396315_804181456251654259_n.jpg

Organisé par Séverine sur Facebook  !

~ 2/12 ~

 

 

 

 ¤ Mon Harem ¤

 

 

Night Huntress by Jeaniene Frost The Hunger Games by Suzanne Collins Twilight by Stephenie Meyer The Vampire Diaries by L.J. Smith House of Night by P.C. Cast & Kristin Cast Delirium by Lauren Oliver

 

Eric-Northman-alexander-skarsgard-8828253-1152-864-copie-1

   

 

15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 18:30

couv45897303.jpgRésumé :
Pour le millionnaire Nicholas Ryan, la notion de mariage n'a absolument aucun sens. Pourtant, s'il veut hériter de la société de son oncle, Nick doit impérativement se marier, et vite, comme stipulé dans les clauses du contrat de succession. Aussi, en apprenant que la meilleure amie de sa petite soeur rencontre de grosses difficultés financières, une idée lumineuse lui vient : en échange de l'argent dont elle a besoin, Alexa l'épouse pour une durée d'un an. Tous deux se détestant depuis l'adolescence, il n'y a donc aucune chance que d'éventuels sentiments s'en mêlent. Enfin ça, c'est ce qu'il croît, jusqu'à voir apparaître la beauté plantureuse qu'elle est devenue et qu'il n'avait pas vue depuis treize ans...

 

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 14 mai 2014
- Collection :
Semi-poche sentimental

- Pages : 285

 

Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour ce nouvel envoie. J'ai craqué pour ce semi-poche à la couverture sobre et élégante, mais surtout pour le résumé que j'ai trouvé fort sympathique, ce qui change un petit peu de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent en romance.
 

Ici nous suivons Alexa, une jeune femme pétillante, adorable et très attachante et pour couronner le tout elle a sa propre librairie. Une autre passionnée de lecture en somme ! Elle et moi étions faites pour nous entendre. Et en parallèle nous suivons le millionnaire Nicholas Ryan qui n'est autre que le frère de sa meilleure amie. Il a tout d'un mufle arrogant et macho au possible ! Du moins ça c'est la vision qu'elle a gardée de lui, car déjà dans leur enfance ils ne se faisaient pas de cadeaux. C'est par un étrange coup de sort qu'ils vont se retrouver 10 après. Elle a besoin d'argent pour une cause noble et juste, rien d'égoïste dans sa démarche ce qui la rend aux yeux des lecteurs encore plus touchante. Quant à lui d'après le testament de son défunt oncle, s'il veut garder toutes les parts de sa société d'architecte il va devoir se marier pour une durée déterminée ce qui rendra cette union un peu plus crédible aux yeux de ses associés. Un simple contrat et les voilà réunis pour une durée que l'un et l'autre trouvent interminable. Ils se haïssent à cause des préjugés et des mauvais caractères qu'ils se montrent mutuellement et ils se désirent à la fois, d'une passion que eux-mêmes ne s'expliquent pas. Peut-être que cette passion à toujours était là entre eux et que c'est pour ça qu'ils ont tout fait pour montrer le contraire ? Ca m'en a tout l'air...

Le ton est donné, c'est dans cette ambiance fraiche et légère que l'on voit évoluer nos deux tourtereaux. J'ai eu un peu de mal au début, car je trouvais le récit assez creux et les personnages pas vraiment attachants, sans parler du fait que beaucoup de choses sont prévisibles ce qui laisse peu de place à l'imagination. Fort heureusement les choses sérieuses commencent à arriver à un peu plus de la moitié du roman, ils ne jouent plus et c'est avec un souffle nouveau que j'ai abordé cette lecture.

 

°•°• - On dirait que tu viens de marcher dans une merde de chien.
A cette remarque, l'expression impassible de Nick s'effaça. Il eu un sourire en coin.
- Maggie m'avait dit que tu écrivais de la poésie, railla-t-il.
•°•°

Quant aux personnages secondaires et bien du côté de notre héroïne c'est un petit peu la famille parfaite, avec leurs casseroles derrière eux, ils sont dotés d'une force surprenante pour affronter les obstacles de la vie. Les parents d'Alexa sont tout simplement géniaux ! Aimants, attentionnées, intéressés réellement par sa vie, s'en est presque trop beau pour être crédible, mais je suis sûr que ce genre de famille existe réellement. Quant à sa meilleure amie et bien ce qui est sur c'est qu'elle s'est mettre l'ambiance et remonter le morale de notre Alexa. Elle a toutes les qualités requises pour ce rôle. Je l'ai adoré dès le début, même si je l'ai un peu prise pour une fille superficielle de prime abord. Le côté parental de Nicholas est catastrophique et heureusement qu'un des deux ne fait qu'une brève apparition dans le récit. En somme le millionnaire torturé se trouve bien dans la schématique de ce genre de roman, aucune surprise que des prévisions en ce qui le concerne. Et pourtant il a su me surprendre à la fin avec un revirement de situation à 180 degrés. Un peu trop rapide est simple, mais c'est là le but de ce roman, une lecture détente et sans prise de tête et elle remplie parfaitement toutes ses promesses.

En somme j'ai passé un très bon moment de détente même si je m'attendais à mieux, à quelques choses d'un peu plus prenant, d'un peu moins prévisible. J'ai eu l'impression de lire un de ces téléfilms qui passent sur la six les après-midis. Vous voyez le genre ?


J'en ressorts mitigée donc, mais les cent/cent cinquante dernières pages relèves un peu le niveau et par la même occasion ont réveillé mon intérêt pour ce livre. Une petite lecture simple à lire sur sa serviette au bord de la mer ce serait l'idéal.

Ma petite note3 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB

 


 ~ 03/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 17:00

couv52631921Résumé :
C’est l’histoire des choix que chacun fait et des hasards que la vie met sur notre route, mais surtout du bonheur que l’on éprouve quand ces deux forces se rencontrent enfin.

Quand il ouvre les yeux, Willem se demande où il est - Prague, Dubrovnik ou de retour chez lui à Amsterdam ? Tout ce qu’il sait, c’est qu’il doit retrouver une jeune fille prénommée Loulou. Ils ont passé des moments magiques à Paris. Willem va alors voyager à travers le monde à sa recherche, du Mexique jusqu’en Inde, en espérant que la vie les réunisse. Mais les mois passent et Loulou reste introuvable ; Willem commence alors à douter : la main du destin est-elle aussi puissante que ce qu’il pensait ?

 

 

- Editeur : Kero
- Sorti le : 23 juin 2014  
- Pages : 426

 

Mon avis :

Je remercie les Editions  Kero pour l'attention qu'ils ont porté à mon avis sur le premier tome « Pour Un Jour avec toi » et qui m'ont gentiment proposé de découvrir la suite des aventures de Loulou et Willem en avant-première. Ce fût un réel plaisir d'être dans la tête de ce dernier, mais il me semble avoir été plus enthousiaste avec le tome précèdent.

J'ai donc retrouvé avec un engouement non dissimulé la plume de l'auteure qui m'avait t'en transportée dans son aventure, ses voyages, Loulou cette jeune américaine qui ne demande qu'à vivre, voyager et sortir des griffes étriquées de sa mère, Willemn cet aventurier et comédien dans une troupe jouant du Shakespeare croyant dur comme fer au hasard et aux accidents de la vie qui le conduisent toujours là où il faut. Et ce jour si merveille qu'ils les ont unis le temps d'un instant. Avec cette impression de se connaître depuis toujours sans vraiment se parler, se présenter, avoir le sentiment d'être là où il faut quand il faut, pile à sa place, enfin ! voilà ce que j'ai vécu jusqu'à présent. Et cette fois-ci c'est dans la tête de Willem que nous nous retrouvons, au moment exact où leurs chemins ce sont séparés, par un coup du sort du destin peut-être.

C'est complètement déboussolé, hanté par ses démons du passé entre autre à cause de sa famille qui n'en est plus tout à fait une que nous suivons Willem, ce si charmant jeune homme qui m'avait fait une bonne impression la première fois que je l'ai rencontré. Cette fois pourtant j'ai eu du mal à comprendre certaines de ses décisions, notamment au début. L'histoire m'a semblé décousue, on a beaucoup d'informations qui arrivent de partout, des parents et grands-parents appelés par leurs prénoms si bien que je me suis un peu arraché les cheveux à comprendre de qui ont parlait exactement, quel lien il avait avec ces personnes etc... Cela m'a très légèrement refroidi, jusqu'au moment où l'aventure reprend enfin ! Willem se décide à reprendre la route pour tenter de retrouver cette Loulou qu'il sait connaître depuis toujours, mais qui est incapable de donner son vrai nom, ce qui aux yeux des gens qu'il interroge sur sa route le discrédite un peu quand à toute cette histoire rocambolesque.

A travers son voyage en Inde, j'ai ressenti quelques longueurs, je me suis demandée où cela allait nous mener concernant le véritable but de son voyage et puis on se laisse guider par tous ces « accidents de la vie », par le hasard et le destin, par les gens qu'ils rencontrent, sa mère que l'on découvre et qui nous laisse un goût amer. Son indéniable passion pour le théâtre qui semble venir à lui sans vraiment qu'il le demande et son talent qui nous éblouie nous aussi simple lecteur, car toute la joie et les sentiments qu'il ressent lorsqu'il joue réussi à nous éblouir et à nous rendre admiratif de sa personne. Ce qui excuse quelques petites choses qu'il a faites et qui ne m'ont pas paru très appropriées vis-à-vis de sa chère Loulou.

Les cent dernières pages accélèrent le rythme, la tension monte crescendo pour un final qui nous fait tout autant grincer des dents que dans le tome précèdent. Maintenant plus de doute je sortirai ma Kobo pour une première utilisation, car la suite et fin est disponible uniquement en version numérique, mais le jeu en vaut la chandelle c'est certain.

En somme une suite très complète concernant ce personnage, on apprend à le connaître davantage et il nous apparaît sous un jour bien plus engageant. On éprouve beaucoup plus de compassion et de sympathie pour lui. J'ai vraiment adoré le découvrir sous toutes les coutures, même si tout ne m'a pas plus à cent pourcent. L'amour, les histoires de famille, le romantisme et l'esprit « volage » de Willem a quelque chose de magique ce qui nous rend bien plus proche de lui qu'on ne l'a jamais été. C'est un personnage atypique et attachant, le genre de personne que l'on aimerait avoir dans son entourage. Et puis une fois encore on voit du pays ! L'Inde ne m'est pas apparu sous son plu beau jour et pourtant une certaine curiosité à marcher dans les pas de notre héros me titille quelque peu.

Un second tome que je conseille à tous les fans de Willem et Loulou, il répond à toutes nos attentes, nous vend du rêve et de l'espoir, tout ce dont on espère dans le premier tome en quelque sorte.

Ma petite note : 4 étoiles noires

 

Merci encore à eux :

 

logo-editions-kero.jpg

 

- Pour Un Jour avec toi.
- Pour une nuit avec toi. (sorti le 26 juin 2014 uniquement en numérique - avis à venir)

DSC08084.jpg

 

 ~ 01/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 10:30

la-plus-belle-histoire-d-amour-lucy-robinson_4463866-L.jpgRésumé :


Fran a décroché au bluff un boulot de rêve. Son petit ami, Michael, est bourré de talent et terriblement séduisant. Et ce soir, pour ses trente ans, il l'emmène au Ritz. Dans sa poche, un écrin...

Mais rien ne se déroule comme prévu. A la fin de la soirée, Fran hurle du fond de son lit en compagnie d'un mauvais cognac et d'une vieille chaussette de Michael.
Fran a un plan infaillible pour essayer de découvrir pourquoi son existence a tourné à la catastrophe : vivre comme un animal sauvage, traquer une inconnue du nom de Nellie qui semble entretenir des liens très intimes avec Michael, et boire du gin tous les soirs. C'est compter sans ses amis, qui décident de lui imposer un plan totalement différent : Huit rencards en moins de trois mois.
Les ennuis débarquent. Trop tard, Fran a dit oui. Et ainsi commence la plus belle histoire d'amour de tous les temps...

- Relié: 476 pages
- Editeur : JC Lattès (11 septembre 2013)
- Collection :
Petite collection Lattès

 

 

Mon avis :

Avant toute chose je tiens à remercier mon contact des  Editions JC Lattès pour cette superbe découverte à la Bridget Jones ! La couverture m'a tout de suite attirée et le résumé n'en parlons pas, je me suis dit qu'une petite merveille se cachait-là. Et j'ai vu juste, un presque coup de cœur, je vous laisse découvrir pourquoi...


 Nous sommes dans la peau de Franny, Fran, qui travaille depuis peu dans un journal, elle se donne beaucoup de mal pour gravir les échelons et ainsi être mise sur de bons sujets pour qu'enfin sa carrière soit boostée ! Elle y fait la rencontre d'un des meilleurs caméramans de sa boîte et il va très vite faire partie de son petit groupe d'amie complètement déjanté ! Avec sa meilleure amie d'enfance et sa voisine au zozotement et au comportement hilarant, Fran est donc bien entourée pour affronter ses débuts dans la trentaine. Elle vient de se faire larguer sans aucune explication. Moyennant quoi il lui propose de faire une pause de trois mois sans aucun contact. Suite à ça, elle lâche le boulot pour se terrer au fond de son lit avec pour seul compagnon une vieille chaussette sale de son ex et son chat : Duke Ellington qui est une vraie carne avec elle soit dit en passant. Sa mère est trop occupée à boire pour aider correctement sa fille à reprendre pied, quant à son père il a refait sa vie au soleil depuis bien longtemps. Il ne lui reste donc que ses amis pour la maintenir en vie, la nourrir et lui botter un peu les fesses et l'aider à reprendre sa vie en main.

C'est alors qu'ils lui proposent le plus étrange des challenge : Suivre la règle des huit durant les quatre-vingt-dix jours qu'il lui reste avant de revoir son Michael, qui la lâchement laissé tomber le jour de ses trente ans ! Cela consiste à prendre huit rencards avec de parfaits inconnus trouvés sur internet ou non pour qu'elle se change un peu les idées, voit du monde et qui sait peut-être trouver le vrai prince charmant ? En parallèle Fran va se mettre en mode détective privée, car elle soupçonne Michael de la tromper avec une certaine Nellie, belle, intelligente, avec un corps de rêve et un boulot qui va avec. La classe incarnée et donc typiquement le genre de femme que nous les femmes « normales » voir un peu déjantées sommes incapables de devenir même en faisant tous les efforts du monde !

 

C'est donc entre quiproquos, scènes improbables et délires en tout genre -agrémentés bien entendu d'une très grosse dose de Gin Tonic- qu'on suit la pétillante Fran dans ses aventures ! J'ai tout de suite accroché avec elle, c'est vraiment le genre de personne que j'aimerais avoir dans mes amies proches et quand je dis ça en général c'est vraiment que j'ai eu un gros coup de cœur pour l'héroïne. Elle est drôle, fraîche, maladroite, jure comme un charretier, rote, mais je l'adore ! Elle est 100% nature et ce fût un vrai régale d'être « dans sa peau ». Ses amis sont dévoués au possible et très attachants, là encore je me demande vraiment si ce genre de personne existe vraiment dans le monde réel ? Elle vit un véritable enfer avec cette rupture temporaire que cela en devient presque ridicule quand on voit à quel point sa vie n'est pas aussi désastreuse ! Elle a tout : un job en or qu'elle adore, des amis au top, bon... un chat grognon uniquement avec elle, mais ça ne compte pas et à côté de ça je ne l'ai pas plainte une seule seconde ! Elle a tendance à tout dramatiser à l'extrême et ça rend les situations à mourir de rire ! Je me rappelle avoir ri, pendant cette lecture ! Cela ne m'arrive pas souvent et c'est vraiment bon de visualiser aussi bien le personnage et l'univers au point d'imaginer ses mimiques et d'anticiper ses répliques toutes plus décalées les unes que les autres !

 

°•°• Dans mon enthousiasme, je glissai une main sous le T-shirt de Michael et tombai sur un petit tapis de poils dans le creux de ses reins.
- Oh, c'est pas vrai ! Tu as des poils dans le dos ! pouffai-je en tâtant le terrain.
- Ça t'arrive de réfléchir avant de parler ?
- Pas vraiment. Ça te vexe pas, quand même ? J'ADORE ton paillasson.
Michael me serra dans ses bras.
- Tu es complètement timbrée, souffla-t-il contre mon cou.
•°•°


Fran m'a fait énormément penser à Bridget Jones par bien des côtés, peut-être est-ce pour ça que j'ai autant apprécié cette lecture, mais aussi pour cela que je n'ai pas eu de coup de cœur. Ce n'est pas passé loin, mais je n'ai pas eu de grosse surprise. Même concernant son prince charmant, une petite voix en moi me disais qui c'était réellement, donc je n'ai pas été surprise de la fin qui se termine en parfait happy end, presque trop simple et rapide, mais qui font du bien de temps en temps. Par contre, concernant son Michael, j'ai été très très surprise et je me rappelle encore avoir émis un « Oh c'est pas vrai ! » bien sonore ce qui a fait légèrement frémir les oreilles de mon chat !


Pour la petite anecdote moi aussi je parle à mon chat et alors ? Je n'ai pu que me sentir davantage proche d'elle, surtout par son côté déluré ! Une chose est sûre ce livre et une pure merveille, sans prise de tête, tout en légèreté et en « finesse » (à non pas avec Fran comme personnage principal !) que je recommande sans hésiter !


Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

ZxMf38RRpo6PDveqkCQ5tEuoqFo.jpg

 

 

 

Repost 0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 09:30

couv9489038.jpgRésumé :
Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur Une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortUne. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

 

- Broché: 300 pages
- Editeur :
MILADY (24 mai 2013)
- Collection :
Romance

 

Mon avis :

Je ne pensais pas lire ce livre avant l'été prochain durant mes futures vacances au bord de la plage, mais finalement je suis repartie plus tôt que prévu et une proposition de Lecture Commune avec  Yumi à vue le jour et le voilà parti dans les valises avec moi. Je pense que j'en attendais un peu trop de cette nouvelle petite romance, inoubliable et magnifique selon certains avis que j'ai pu lire. Et bien autant vous le dire d'amblée, pour ma part ce ne fut pas le cas, la magie n'a pas complètement opéré !


Nous sommes dans la peau d'Anna Emerson, jeune trentenaire et professeure, elle est passionnée par son métier et se décide à donner des cours particuliers aux élèves en difficultés ou en retard, durant les vacances scolaires. Anna à une vie saine, une meilleure amie et une famille aimante sur qui elle peut compter en cas de besoin. Sa relation amoureuse ne semble plus l'épanouir comme elle le voudrait, elle reste dans l'attente d'une évolution, mais rien ne se passe jamais depuis sept ans ! C'est pourquoi elle va accepter de donner des cours à TJ, un jeune homme de dix-sept ans en rémission d'un cancer. Pour fêter ça, sa famille souhaite passer pour la première fois, les grandes vacances aux Maldives. Un lieu idyllique qui devrait aider TJ à décompresser tout en rattrapant ses cours avec Anna pour la rentrée.
Vous vous en doutez, rien ne se passe comme prévu, leur petit avion « privé » se crache au beau milieu de l'océan et ils n'arriveront jamais à destination. TJ va tout faire pour maintenir Anna en vie jusqu'à ce qu'ils atteignent la terre ferme, peu importe où ! Ils échouent donc sur une île, déserte, mais pas dépourvue d'arbres fruitiers et autres surprises qui pourront les sustentés quelques temps. A partir de là s'installe une sorte de routine, lente et ennuyeuse, avec des longueurs à n'en plus finir, il y a bien quelques rebondissements, mais rien qui m'est émue au point de réveiller les papillons dans mon ventre. Et pourtant à en juger sur l'intégralité du livre c'est bien la première partie que j'ai préféré, sans parler des 20 dernières pages que j'ai trouvé émouvantes et touchantes à la fois !


S'ensuit la survie, les diverses maladies attrapées sur l'Île, le désespoir, la déprime, l'abandon de tout espoir d'être un jour secouru et puis enfin le désir entre les deux personnages. Je dois souligner que leur différence d'âge a éveillé en moi un certain malaise qui ne m'a jamais quitté tout le long de ma lecture. C'est sans aucun doute la raison qui a fait que j'ai eu du mal à m'attacher complètement aux personnages et à l'histoire en elle-même. Et pourtant paradoxalement elle est restée dans ma tête quelques jours après la dernière page tournée, il faut dire qu'une mésaventure pareille ça marque ! Et je l'ai vécu malgré tout...


J'ai apprécié autant que je n'ai pas aimé cette lecture ! La première partie nous sommes sur l'Île, autant perdu que les personnages jusqu'au moment où on se demande quand ça va bouger un peu, évoluer ! Et quand enfin c'est le cas, j'ai eu l'impression de me retrouver dans une toute autre histoire, on aurait dit que les personnages avaient complètement changé. Ils ne se disent pas clairement les choses sur leurs sentiments, sur leur perspective d'un possible avenir commun malgré leur différence d'âge ; sans oublier les médias qui ont lancé des rumeurs désobligeantes là-dessus. On s'y perd un peu et on ne voit pas bien ce que compte faire l'auteur avec ses deux personnes revenues dans leurs vies respectives après ce qu'ils ont vécu. J'ai trouvé dommage cette cassure et personnellement ça m'a éloigné un peu plus des personnages. On ne ressent pas assez l'amour qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, il n'y a pas assez de romance, de geste tendre et de délicate attention, il y a surtout les autres et leur différence d'âge ! Ca ne doit pas être simple à vivre, mais quand même, nous sommes dans une romance et je ne suis pas parvenue à être émue plus que ça, c'est surtout leur mésaventure qui m'a touchée en fait.


En somme une lecture légère et sans prise de tête, idéale à lire en vacances sur la plage pour tenter d'être complètement immergé dedans. Ce qui ne fût pas mon cas à chaque instant de l'histoire. J'en attendais beaucoup trop, je me suis laissé influencer par les avis très positifs que j'ai pu lire dessus et du coup ça m'a un peu gâché ma lecture et mes impressions dessus. Mais, ce n'est pas grave, j'ai quand même passé un bon moment et j'ai pu échanger autant que possible avec ma copinette.


Ma petite note : 3 étoiles noires

 

Venez découvrir l'avis de Yumiko (tout aussi peu enthousiaste) : IcI

 


 

Repost 0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 12:00

couv27315742Résumé :
Damien Stark est un riche homme d’affaires, d’une rare séduction. Tout ce qu’il veut, il l’obtient. Et ce qu’il veut par-dessus tout, c’est Nikki.
« Pour Damien, notre passion est un jeu. Pour moi, c’est féroce, aveuglant et réel.
Il a besoin de savourer, de contrôler. Il a besoin de moi. Je veux me faire sienne, à tout prix. Plus encore, je veux que nous nous possédions au-delà de l'extase, que le feu de notre passion nous dévore.
Mais une part de Damien m’échappe. J'aimerais percer ses secrets. Les zones d'ombre de notre passé pourraient étroitement nous unir… ou au contraire nous briser. »
Nikki

 

 

- Editeur : Michel Lafon (4 juillet 2013)

 

Mon avis :

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Nikki et Damien dans ce second opus de la trilogie Stark, je remercie les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de ne pas tarder à retourner dans cet univers qui ne m'avait pas laissé totalement indifférente.


J'ai eu l'impression que des mois se sont écoulés quand on reprend la lecture tant j'ai trouvé que Nikki avait gagné en assurance par rapport à ses démons du passé. Elle s'apprête à commencer un nouveau boulot, le « contrat » d'une durée de deux semaines avec Damien Stark touche à sa fin, il va donc leur falloir prendre une décision qui au final ne se prendra pas. Puisque ça coule de source que leur relation aussi débordante de désir sexuel que de passion soit-elle, leur convient parfaitement. Et pourtant, plus on avance et plus on les sent se rapprocher, au point de ne plus pouvoir passer une demi-journée séparés. Cela leur paraît durer une éternité tant ils sont accroc l'un à l'autre. Leur amour respectif est très touchant et malgré les soucis que les médias leur donnent à force de s'acharner sur eux de la sorte, ils restent très unis. Ce qui a eu le don de me laisser rêveuse, les premiers instants et la découverte de l'autre dans une relation sont décidément les meilleurs !


Damien à quelques difficultés à lui parler de tous ses problèmes, car il souhaite préserver et protéger Nikki de tout ce qui l'entoure qui pourrait indirectement lui causer du tort. Mais au final il y parvient sans verser dans le mélodramatique et l'exagération au possible comme j'ai pu lire auparavant et ça je dois dire que ça m'a bien plu. Par contre, j'avoue avoir marché et mettre posée quelques questions quant à son véritable secret qui le pousse à comparaitre en justice. Le richissime Damien Stark serait-il bel et bien un criminel ?


De son côté Nikki ne tarde pas trop à lui parler de ses doutes et de ses tracas quant à ses secrets et j'ai trouvé très agréable qu'ils arrivent à avoir de vrais dialogues dans leur « couple ». Au niveau des personnages secondaires, j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver sa meilleure amie Jamie, fidèle à elle-même, toujours aussi libertine et vraiment adorable quand il s'agit de prendre soin de Nikki, même si c'est elle qui a le plus besoin d'aide la plupart du temps. J'ai aussi de plus en plus d'affection pour Evelyne, une ancienne célébrité d'Hollywood qui semble s'être prise d'amitié pour notre jeune héroïne et qui va l'aider à de nombreuses reprises à comprendre Damien et à la sortir de certains petits tracas entre eux. Par contre, j'étais beaucoup moins enthousiaste à l'idée deretrouver Ollie son meilleur ami, qui est très pénible à cerner et qui m'a tapé sur les nerfs à de nombreuses reprises !!! Elle reste malgré tout bien entouré et une fois de plus je suis impressionnée de voir comment on peut autant attirer l'attention des gens autour de nous sans rien demander. Ça existe vraiment que dans les livres, dites-moi ?

 


°•°• Je laisse aller ma plume sur le papier, regrettant presque la révolution technologique. Comme c'était merveilleux de recevoir la lettre d'un amant, de l'ouvrir et de voir son cœur sur la page, dans son écriture ferme et solide. Il y a dans les textos et les mails une immédiateté qu'on ne peut nier, mais ils ne peuvent reproduire l'intimité d'une lettre.
 
•°•°


En conclusion, je dirais que j'ai passé un bien meilleur moment avec ce second tome et pourtant, je suis rarement copine avec les suites directes ! Mais dans celui-ci, les choses évolues plus vite, on en apprend un peu plus sur le beau Damien et on comprend mieux les besoins qu'à Nikki de se faire souffrir pour canaliser son énergie et rester forte dans les pires moments qui soient. Les scènes de sexe sont assez nombreuses et tordues, normal me direz-vous il s'agit là d'un roman érotique tout de même, mais cela ne m'a pas dérangé pour autant. Ma curiosité a été servie de ce côté-là et Damien sait vraiment bien si prendre pour émoustiller sa belle... Il me tarde de découvrir la suite, je suis bien plus enthousiasme à l'idée de les retrouver à présent et novembre va me sembler bien loin.

 

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

logo+michel+lafon

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 15:00

Delivre-moi hd

Résumé :

« Il est le seul homme auquel je ne peux échapper. Le seul homme auquel je ne peux résister. »

Damien Stark est un riche homme d’affaires, d’une rare séduction. Tout ce qu’il veut, il l’obtient. Et ce qu’il veut par-dessus tout, c’est Nikki. Quand il lui fait une proposition qu’elle ne peut refuser – poser nue pour un tableau en échange d’un million de dollars –, la jeune femme est terriblement troublée. Elle ne comprend pas l’étrange attirance que cet homme exerce sur elle. Elle ignore aussi qu’il la soutient à son insu depuis des années et que cette offre n’est pas un hasard.

Elle voudrait fuir, mais elle accepte… en espérant qu’elle ne perdra pas son âme dans ce marché.

Car le simple frôlement de Damien la consume et ses yeux semblent cacher de sombres desseins… 

- Broché: 320 pages
- Editeur :
MICHEL LAFON (21 février 2013)

 

Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier les  Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir très rapidement ce premier tome d'une nouvelle trilogie érotique (encore une et oui...). Alors, même si elle ressemble beaucoup à Fifty Shades que j'avais adoré, il y a des petites différences qui m'ont beaucoup plu. Si j'avais eu l' « effet découverte » du genre en plus je crois que je pourrais même le qualifier de coup de coeur. En tout cas c'est pas passé loin !

Ici nous sommes dans la peau de Nikki Fairchild, une jeune femme de 24 ans très ambitieuse et avec des tas de projets en tête pour monter sa propre boîte dans « l'électronique », invention de logiciel internet et sur smartphone. Elle prend enfin sa vie en main loin des griffes de sa mère et de tous les concours de beauté qu'elle a été forcée de faire jusqu'à présent. J'ai eu un peu de mal à entrer totalement dans le personnage de Nikki au début et puis au fur et à mesure qu'on apprend à la connaître à travers les casseroles de son passé, je dois dire qu'elle m'a vraiment beaucoup plu ! Elle a pris une grande place dans le roman, presque plus que le beau et milliardaire Damien Stark ! Nikki n'hésite pas à s'affirmer et aller au bout de ses envies quoi qu'en dise Damien. Elle ne vit pas « pour lui », même si elle devient très vite accroc à ce beau mâle brun d'une trentaine d'années. Mais, ça on ne peut vraiment pas lui en vouloir !

De son côté Damien Stark est sûr de lui (en apparence), aime tout contrôler (ça ne vous rappelle rien ?), mais sans entrer dans l'excès non plus, du moins c'est ce que j'ai ressenti à travers Nikki. Il est libre de ses choix et obtient toujours « l'objet » de ses désirs, là en l'occurrence c'est notre chere Nikki qui l'intéresse et par chance il n'aura pas à la convoiter longtemps pour l'obtenir. Il lui fait une proposition presque indécente, qui est de poser nue pour lui afin qu'un peintre fasse un joli portrait d'elle, telle qu'elle est vraiment en échange d'un petit million de dollars et d'une semaine à « sa disposition » rien que ça... Vous vous doutez bien que Nikki n'a pas hésité trop longtemps, d'autant plus qu'elle a déjà eu un petit aperçu de ses prouesses... J'aurai quand même aimé qu'elle le fasse languir un peu plus, mais au lieu de cela elle impose ses conditions, ce qui n'est pas un mal au final.

Ces deux-là vont se tourner autour un certain temps et on va découvrir les si sombres secrets de Nikki, qui font légèrement froid dans le dos je dois bien l'avouer. Et en parallèle, une vieille affaire de suicide (vraiment ?), va ressortir des placards douteux de notre beau Damien ! J'ai eu de gros doutes le concernant pendant une longue partie de ma lecture, certains vont se dire que je suis très naïve, mais en fait comme certains points changent beaucoup de ce que j'ai pu lire avant; je me suis laissée à penser que peut-être tout ne serait pas aussi rose bonbon que d'habitude...

S'ajoute à tout cela, des personnages secondaires hauts en couleurs qui m'ont fait sourire à de nombreuses reprises ! Jamis et Ollie sont ses meilleurs amis et bien que Jamie qui est aussi sa colocataire soit un peu farfelue et Ollie qui est un peu « volage » ils n'en sont que plus attachants ! Ils apportent un peu plus de légèreté au roman et ça fait du bien !

Un petit point à préciser aussi, outre les orgasmes à profusions : Nikki à 24 ans et MERCI à l'auteure elle n'est pas vierge et innocente !!! Je ne pensais pas voir ça un jour, mon dieu que ça fait du bien de voir un peu de « réalisme ».

En bref je ne suis donc pas passée loin du coup de cœur et je suis sous le charme de son héroïne plus qu'attachante et pleine de bons sens et un Monsieur Stark très séduisant, je signe pour la suite sans hésiter ! Et je dirais même qu'il me tarde de les retrouver, bien que la fin du roman ne nous laisse pas dans un manque insupportable...

 

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

MERCI encore à eux :

logo-michel-lafon.JPG

 

 

4/5
big artfichier 392594 1658423 201301122814508

Repost 0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 10:30

9782811207632

Résumé :
Coeur brisé cherche réparateur habile de ses mains.
Maddie Moore a tout perdu ou presque : son mec, son job, et sa mère, Phoebe, qu’elle n’a jamais vraiment connue. Tout ce qu’il lui reste, c’est un ego en miettes, un goût prononcé pour les chips au vinaigre et un tiers de l’héritage que Phoebe a laissé à ses trois filles : un petit hôtel qui a vu des jours meilleurs, situé à Lucky Harbor. Alors que Tara et Chloe, ses deux demi-soeurs, ont hâte de vendre la propriété pour retourner à leur routine, Maddie se surprend à envisager un avenir dans cette petite ville située en bordure du Pacifique. La présence de l’irrésistible Jax, à qui elle a confié la rénovation de l’hôtel, y est sans doute pour quelque chose. En effet, celui-ci semble bien décidé à réveiller son coeur…

 

- Broché: 360 pages
- Editeur :
MILADY (18 mai 2012)
- Collection :
CENTRAL PARK

 

Mon avis :

Me voilà partie à la découverte de cet univers dont j'ai entendu beaucoup de bien jusque là et grâce à  Yumiko et notre participation au  challenge LDPA3, il n'aura pas eu le temps de trop traîner dans ma PAL. Sans parler du fait que je l'ai eu grâce à elle puisque je l'avais gagné à un petit concours sur son blog. Et je peux d'ores et déjà la remercier de tout cœur de m'avoir fait découvrir ce premier tome, j'ai adoré !!!

 

°•°• Ne prenez pas la vie trop au sérieux. Après tout, personne n’en sort vivant de toute façon. •°•° Phoebe  Traeger

On rencontre Maddie Moore, jeune femme de presque trente ans, un peu loufoque et très naturelle, elle a des kilos en trop (d'après elle), grignote quand ça ne va pas, s'habille plus confortablement qu'élégamment. Une jeune femme qui me fait beaucoup penser à Bridget Jones (un personnage que j'adore) et avec qui on se sent vraiment très proche ! Donc dès les premières pages j'ai tout de suite su que j'allais accrocher. L'univers est très chaleureux, on se retrouve à Lucky Harbor une petite ville de je cite : « 2100 veinards et 10 100 crustacés ». Rien que le panneau de bienvenue m'a fait sourire. Et c'est tout comme ça, les gens sont agréables et chaleureux, tout le monde se connait depuis toujours, je crois, ce qui fait qu'on a l'impression d'être dans une sorte de petit cocon. On fait la connaissance des demi-sœurs de Maddie (Tara et Chloe) qui se retrouvent là pour les mêmes raisons qu'elle, à savoir : s'occuper de l'héritage de leur mère décédée une semaine avant. Elle leur lègue son hôtel et espère les réunir toutes les trois dans sa ville natale. Mais les trois sœurs n'ont jamais vraiment vécu ensemble puisqu'elles ont trois pères différents et n'ont pas du tout été élevées pareil. Mais, Maddie compte bien tout faire pour rénover l'hôtel, le reprendre en main et convaincre ses sœurs de bien vouloir rester ici avec elle. Cela va entraîner de nombreux désaccords et disputes ce qui va rendre les choses assez difficiles à gérer.


•°•° Un bon verre de vin est la solution à tout. Même si on a pas de problème. °•°• Phoebe  Traeger

Mais, tout se passe en légèreté, on a le droit à des situations loufoques et drôles entre les sœurs et j'ai beaucoup ri à certains passages. Maddie est vraiment 100% nature c'est vraiment agréable d'être dans la peau d'un personnage comme ça. Elle a souvent faim et ne s'en cache pas, elle compte les calories sans pour autant s'empêcher de manger. Et puis ENFIN je vais vous en parler oui, il y a le beau Jax que l'on rencontre dès le début. Il va faire chavirer les sentiments de Maddie qui s'était promis de faire une croix sur les hommes, tant elle a été déçue et humiliée par le dernier en date... Avec Jax elle va découvrir que tous les hommes ne sont pas tous pareil, qu'il y a des exceptions et pas n'importe laquelle, Jax est huuum comment dire ? Craquant ? Adorable ? Irrésistible ! Je comprends mieux le titre de ce premier tome. Cet homme est une petite merveille qui trimballe derrière lui des casseroles assez lourdes pour Maddie ! Je vous laisse découvrir comment ils vont gérer tout ça. En tout cas avec lui elle se sent belle et désirable et pour elle c'est déjà beaucoup. Le seul petit bémol : les orgasmes à répétition... Grrrrr ça c'est juste surréaliste, mais je crois que c'est un point obligatoire dans la romance de maintenant. Allons bon !
 

 

°•°• Au moment où vous penserez avoir touché le fond quelqu’un, vous balancera une pelle pour que vous continuiez à creuser. •°•°   Phoebe  Traeger

Entre toutes ces petites histoires qui n'ont pas fini de tourmenter Maddie, on suit cette dernière dans son « travail sur soit » elle prend de plus en plus confiance en elle et fait tout pour se dépasser, aller au-delà de ses peurs et arrive enfin à s'affirmer pour leur montrer à tous qu'elle n'est plus la « petite souris » de la famille. Ce qui m'a permis de me remettre en question sur mes propres peurs et d'admirer Maddie au plus haut point. J'adore vraiment ce personnage et Jax m'a fait fondre à bien des moments.

 


•°•° Souriez… Ca force les gens à se demander quelle idée vous avez derrière la tête. °•°• Phoebe Traeger


J'ai passé un excellent moment avec tout ce petit monde et une chose et sûre je poursuivrai la saga sans aucune hésitation. D'ailleurs je tiens à vous la recommander chaudement ! Une lecture fraîche, légère et sans prise de tête, ça fait vraiment du bien de temps en temps. C'est simple on a l'impression d'être dans une petite bulle toute douce quand on lit ce genre de romance. Cela dit, ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est pas passé loin !

 °•°•Tirez des leçons des erreurs des autres. Vous n’aurez pas le temps de toutes les commettre vous-mêmes. •°•° Phoebe Traeger

 

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires 
* Note perso : La couverture même jolie ne ressemble pas du tout aux personnages de Maddie et Jax...

 

Je vous invite à découvrir l'avis de ma binôme sur le livre que je lui avait choisi : IcI  !

 

3/5
big artfichier 392594 1658423 201301122814508

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 18:00

9782709642545

Résumé :
Cinquante nuances plus claires, le dernier tome de la célébre trilogie Fifty Shades.

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux, l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se féfaire de son obsession du contrôle et d'oublier son térrible passé.
Mais, bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalités...
Un Happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

Romantique, libérateur et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.


- Broché:
600 pages
- Editeur :
JC Lattès (6 février 2013)
- Collection :
Romans étrangers

 

Mon avis :

J’avais à peine refermé le tome deux que l’on me proposait mon tout premier service presse pour retrouver Mon Christian Grey en avant-première ! Je ne vous explique pas dans quel état d’euphorie j’étais ! Je tiens donc à remercier du fond du cœur les Editions JC Lattès et mon contact pour m’avoir fait confiance et pour m’avoir autant comblée de joie !

Le cœur battant et les mains tremblantes, j’ai tourné la première page pour me retrouver projetée une fois de plus dans la peau de ma chère Ana. Beaucoup d'événements se sont passés dans sa vie depuis la fin du tome précédent et j'avoue avoir été un peu frustrée d'avoir raté ça. Au début, j'en voulais un peu à l'auteur de nous avoir coupé des passages et puis, au cours de leur lune de miel, on a droit à des flashbacks vraiment adorables sur leur mariage et sur leur intimité. Pendant ces moments-là, j'ai beaucoup souri et j'ai été très émue de découvrir leurs premiers jours en tant que mari et femme. Puis comme toute bonne chose a une fin, il leur faut revenir à la réalité, lui dans ses affaires de grand PDG, elle dans son boulot d'éditrice à la SIP. Bien qu'elle ne soit plus obligée de travailler et que Christian tente à maintes reprises de le lui faire comprendre, Ana ne flanche pas. Elle veut continuer à faire ce travail qu'elle aime beaucoup. Cela va entraîner de petites disputes, mais rien de bien méchant. Ils campent simplement sur leurs positions, comme cela a toujours été le cas depuis le début. A côté de ça, on a toujours droit à leurs échanges de mails quand ils sont au bureau tous les deux, ce qui allège un peu l'ambiance. Leurs petits jeux de séduction par écrit m'ont beaucoup plus, ils n’en sont que plus adorables.

439120 ochki shlepki pesok bereg voda ozero leto solnce 168Leur passion et leur amour sont de plus en plus forts et cela fait vraiment plaisir à voir. Les petits gestes d'affection de tous les jours, leurs réveils ensemble, leurs repas, leurs étreintes, m'ont fait fondre complètement. On a droit à des petites séances pas désagréables du tout dans la « Salle de jeux » et j'avoue qu'Ana m'a surprise pour certaines choses. Elle tente d'aller toujours plus loin et elle veut toujours en découvrir d'avantage, pour le plus grand plaisir de Christian, mais tout en restant assez soft quand même. Je m'attendais à des choses un peu plus hard maintenant qu'ils ont franchi plusieurs étapes dans leur vie sexuelle, mais cela n'a pas été le cas et cela ne m'a pas dérangée du tout. 

73973 naruchniki telo kapli vlaga pupok 1600x1200 (www.GdeF

 

En plus de tout ça, les personnages secondaires sont un peu plus présents dans ce tome, avec le petit week-end à Aspen organisé au dernier moment par Christian. Je me suis délectée de ce passage et j'ai pensé très très fort : « Cet homme a vraiment la grande classe » ! On se rend un peu plus compte de sa richesse et waouh c'était très agréable de passer ce petit week-end dans ce « monde », où toutes les dépenses sont permises et où l'on peut s'amuser sans compter. J'ai vraiment adoré ! Mais à côté de ça, Christian reste simple en passant un après-midi à la pêche avec les autres hommes (Elliot et Ethan), pendant que les femmes (Ana, Kate et Mia) partent faire un peu de shopping histoire de se faire belles pour eux et pour la soirée en boîte qui les attend... Les parents de Christian et Ana sont eux aussi un peu plus présents pour de merveilleux moments, mais aussi pour d'autres qui se déroulent dans des conditions un peu plus alarmantes.



Par contre, la tension présente à la fin du tome 2 ne fait que monter crescendo au fil des pages. On craint le pire et on a peur pour eux ! Va-t-il leur arriver quelque chose ? Ca a été ma grande inquiétude au fur et à mesure que j'approchais de la fin. Mais, heureusement pour nous, ce n'est pas le cas ! Après tout c'est une magnifique romance et en général les histoires d’amour se terminent bien non ? D'où l'émotion très intense que j'ai ressentie en lisant l'épilogue, puis les deux petits bonus très touchants que l'auteur nous livre à la fin. J'ai été complètement retournée par l'évolution de leur relation, tout va très (trop) vite et malgré tout ils s'en sortent. Leur amour est toujours autant fusionnel, passionné, et cela en est bouleversant. Je ne voulais plus lâcher le livre à la fin tant j'étais émue. C'est la première fois que je pleure autant à la fin d’une saga ! Ils vont beaucoup me manquer… Que dis-je ? Ils me manquent déjà beaucoup ! Mais le petit mot de l'auteur à la fin nous laisse espérer quelque chose que j'aimerais vraiment voir. J'espère que cela se réalisera...

434331 para plyazh lyubov muzhchina devushka 1680x1050 (www

Je suis passée par tout un tas d'émotions durant la lecture de cette trilogie qui pour moi est un réel coup de cœur ! Même si le tome deux m'a un peu moins plu, il n'en reste pas moins que je suis bel et bien sous le charme et complètement amoureuse de Christian, de leur couple, de leur univers ! Cette saga vend du rêve et je dois dire que c'est bien agréable de rêver de cette manière. Même si je suis passée de l'exaspération à l'énervement puis à l'agacement avec les réactions surréalistes de Christian, on arrive à en comprendre les raisons et à devenir un peu plus indulgent avec ce troisième tome. Quant à Ana, j'ai souvent levé les yeux au ciel (une fois de plus ^^), avec elle. Elle est tellement éprise de son amour pour lui qu'elle en oublie certains rudiments de la vie, si bien que cela va changer leur vie à tout jamais...


Vous l'aurez compris ce troisième tome est pour moi une réussite et un IMMENSE coup de cœur ! Pour tout vous dire, c'est celui qui m'a fait le plus frémir et qui a fait le plus battre mon petit cœur de midinette à un rythme effréné. Une chose est sûre : je relierais cette saga san hésiter !

 

Ma petite note : 5 étoiles noires  coeur

429081 paren devushka para otnosheniya chuvstva yemocii l 1~ La trilogie en quelques mots ~

 

Cravate grise,

Vanille,
Charlie Tango,
Planeur,
Catamaran,
Garde du corps,
Nourriture,
Thé,
Vin blanc,
Bollinger,
Sexe,
« à plus bébé »,
Menottes, 
« Vous servir est notre priorité »,
Amour inconditionnel,
Passion dévorante,
Adoration,
Emerveillement,
Déstruction,
Souffrance,
Ex soumises, 
La SIP,
L’Escala,
Cinquante nuance, 
Maniaque du contrôle,
Pieds nus,
Mails,
Appareil photo,
Voiture,
Aspen,

Mariage,
Lune de miel,

Fair Lady,
Jet skis,
Dentelle,
Soie,
Aspen,
Pervers,
Sur-protecteur,
Dévergondé(e),
La grande maison,
Et enfin : Le Petit pois...

La sonnerie personnalisé d'Ana quand son Christian l'appel...coeur

 

  Mes avis :

2/5
big artfichier 392594 1658423 201301122814508

 

 

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 14:00

9782709642538

Résumé :
Après cinquante Nuances de Grey, voici Cinquante Nuances plu Sombres.
Dépassé pas les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un termer à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.
Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...

 

- Broché: 595 pages
- Editeur :
JC Lattès (3 janvier 2013)
- Collection :
Romans étrangers

 

Mon avis :

Comme certains le savent déjà j'ai tout de suite enchaîné avec ce tome, après avoir été complètement ensorcelée par le premier. Impatiente de retrouver ce cher Christian Grey, mais surtout impatiente de voir comment les événements vont se dérouler après la fin tendue à laquelle on a eu droit.

Au vu des derniers évènements, j'avais un peu peur que ça traîne en longueur et que leurs retrouvailles se fassent désirées. Et bien pas du tout, on entre vite dans le vif du sujet, on découvre une Ana complètement désemparée et triste d'être parti en abandonnant le seul homme qu'elle est jamais connu. Heureusement pour nous la « séparation » ne dure pas très longtemps et Christian et Ana ne vont pas tarder à se retrouver plus passionnée et accrocs que jamais. Les scènes de sexe vont être bien plus nombreuses, mais cela reste plus soft, avec beaucoup moins (voir plus du tout) de domination. On a droit à du « sexe vanille » passionné et ce n'est pas pour me déplaire. Petit à petit on va ressentir leur passion et leur amour grandissant à tel point que j'ai trouvé ces passages un peu trop répétitifs, ce qui est un peu dommage. Ca ne m'a pas gâché la lecture pour autant, mais j'aurais aimé avoir moins de « démonstration » de leurs sentiments.

A côté de ça on va en apprendre plus sur notre mystérieux Christian Grey, même si la toute première page en disait déjà long sur son passé. J'avoue avoir été attendrie par ce qui lui est arrivé. Et tout comme Ana j'ai eu envie de prendre cet homme, ce petit garçon, dans mes bras et le serrer très fort pour le réconforter. Il en devient que plus attachant et mon « amour » pour lui à lui aussi grandit. On suit aussi Ana qui a terminé ses études et qui est maintenant embauchée dans une petite maison d'édition. Elle à son indépendance, entre son boulot, son nouvel appartement à Seattle qu'elle partage avec sa meilleure amie Kate. On peut dire que tout lui réussit, on la sent plus détendue et un peu plus confiante en elle. Et je dois dire que c'est une belle évolution sur la « Ana naïve à l'extrême » à laquelle on a eu droit dans le premier tome. Bien sûr elle m'a encore fait lever les yeux au ciel (pardon Christian) à certains moments -notamment quand elle ne capte pas les intentions perverses de son vicelard de patron-, mais c'était tout de même un peu plus agréable d'être dans sa peau.

Quant à l'histoire elle a de quoi nous faire rêver, entre les orgasmes à répétitions d'Ana, les dépenses démesurées de Christian, la luxure qui les entoure et tous les avantages qui vont avec pas évident de détacher son esprit pour revenir dans la réalité. Elle a même eu le don de me dévaloriser un petit peu tellement tout semble parfait ! Mais, malgré ça j'ai vécu la suite de leur relation à fond et j'ai vraiment adoré en apprendre plus sur Christian, son enfance, sa famille, son « homme à tout faire », ses loisirs. Bref c'était une fois de plus un réel plaisir de les suivre tous les deux, bien que ce tome m'ait un peu moins plus que le précédent où on est plus dans la découverte de l'environnement, des personnages etc... Là tout était déjà posé avec des répétitions un peu trop insistantes. On a compris que ces deux là s'aiment profondément, maintenant ils voient leur avenir ensemble et je n'ai décemment pas compris pourquoi l'auteure insistait tant. Cela dit, on reste toujours dans le domaine de la fiction parce que je crois n'avoir jamais vu un homme parler aussi ouvertement et sincèrement de ses sentiments... Encore un point pour nous faire rêver et pour nous faire comprendre que Christian excelle vraiment dans TOUS les domaines ! (à par peut-être pour la cuisine).

MenotteC'est tout à fait ce que m'évoque ce second tome...

Sinon et bien les similitudes avec Twilight se sont encore faites ressentir avec la famille de Christian, ça me gêne toujours un peu, même si j'ai adoré Twiligt. Ce tome reste quand même très agréable à lire malgré le nombre important de points négatifs que j'ai soulevé. On devient de plus en plus accroc à Christian qui est un homme d'exception (comme on n'en rencontrera jamais) et on en redemande. Et pour moi l'auteure a réussi une fois de plus à conquérir mon cœur et il me tarde de découvrir la suite et fin de cette merveilleuse aventure.


Ma petite note4 étoiles noires (ce n'est donc pas un coup de coeur pour cette fois, mais j'ai quand même adorée passer du temps avec eux !).


La musique qui m'a accompagné une bonne partie de ma lecture... coeur

 

Les personnages inspirés de Twilight :

- Christian et son air torturé pourrait être Edward.
- Mia, la soeur de Christian, pourrait être Alice avec son air enjoué et sa bonne humeur.
- Kate et Elliot, le frère de Christian, qui pourrait être Rosalie et Emmet.

- Les parents de Christian qui me font beaucoup penser aux parents d'Edward Cullen, surtout la mère.

 

1/5
big artfichier 392594 1658423 201301122814508

 

 

 

 

 

 

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 11:00

59441 276534032449477 1233541659 n

Résumé :
Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.
  Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle est à la fois séduite et profondément intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier - jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous.
Naïve et innocente, Ana est troublée de constater qu'elle est follement attirée par cet homme. Quand il lui suggère de garder ses distances, elle ne l'en désire que d'avantage.
Mais Grey est tourmenté par ses démons intérieurs et le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure que Grey tient à dissimuler.

Cinquantes nuances de Grey, premier tome de la fameuse trilogie Fifty Shades, est le tome le plus vendu au monde en 2012.

- Broché: 560 pages
- Editeur :
JC Lattès (17 octobre 2012)
- Collection :
Romans étrangers

 

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier du fond du cœur un site vraiment très agréable que j'ai découvert depuis peu, il s'agit d'Entrée Livre. Ils m'ont fait confiance en me sélectionnant en partenariat pour découvrir LA fameuse saga érotique du moment. C'est donc avec une immense joie et une très grande impatience que je me suis jetée sur Grey, euh sur le livre.

Malgré toutes les critiques négatives et certaines méchancetés sur l'un des deux personnages que j'ai pu lire à travers la blogosphère, je vous le dis d'amblé ce livre est un véritable coup de cœur pour moi ! Je me suis complètement prêtée au jeu afin d'assouvir ma curiosité sur le monde SM entre autre...

Ici nous sommes dans la peau d'Anastasia Stelle, une jeune femme de 21 ans sur la fin de ses études universitaires. Elle mène une vie tranquille avec sa meilleure amie, Kate dont elle partage l'appartement. C'est une fille simple et sans problème et se contente des petits plaisirs de la vie pour être heureuse. Elle a une addiction pour le thé (pour la petite anecdote, j'ai acheté et goûté son fameux thé préféré par curiosité et il est bon, mais pas exceptionnelle non plus). Elle aime aussi lire, surtout des classiques. Sa description et ses traits de caractères font que je l'ai tout de suite bien apprécié et il m'a été très facile de rentrer dans son personnage et de m'y attacher. Même si sa naïveté, m'a quelquefois fait lever les yeux aux ciel, ce n'est pas entièrement de sa faute puisqu'elle va découvrir et vivre de nombreuses "premières fois". Très vite elle fait la connaissance du célèbre et richissime homme d'affaire Christian Grey en l'interviewant à la place de Kate, pour le journal auquel cette dernière travaille. Et alors là je dois dire que je suis tombée sous le charme encore pus vite qu'Anastasia ! Ses répliques pleines de sous-entendus et de promesses pour répondre à de simples questions, ses mimiques, tout chez lui m'a intrigué dès le début ! Et la midinette qui est en moi était ravie !


DSC05780.JPGLe thé d'Ana...

Christian Grey qui semble être tombé sous le charme d’Ana, va tout faire pour interférer dans sa vie, il va la retrouver dans des endroits, inopportun, comme son boulot (en plus de ses études), au bar, chez sa mère alors qu’elle y va pour quelques jours de repos ! Il semble déterminé à la soumettre à ses habituelles « relations sexuelle sado-maso », en lui montrant un contrat avec tout un tas de règles et  de limites à franchir ou non, qu’elle devra signer, plus un accord de confidentialité. Pour ce « magnat du contrôle » comme elle l’appelle, il est déterminé et ne lâchera pas l’affaire comme ça. D’autant plus qu’il a des arguments et des atouts assez convaincants… Qui ne serait pas sous le charme franchement ?

538661 413679732014149 1245844315 nOh ce que j'aimerais être attachée par sa jolie cravate... *soupire*

Entre les nombreuses scènes de sexes, tantôt brutal, Sado-Maso et tantôt « vanille » comme le dit Christian, on peut dire que ce premier tome tient toutes ses promesses. Et il m’a tenu chaud à de nombreuses reprises;  ça je peux vous le dire ! Mais à côté de ça on a une histoire des plus intrigantes qui nous amènent à nous demander pourquoi le beau Grey est comme ça ? Comment en est-il arrivé à ce genre de pratiques ? Pourquoi Ana ne peut pas le toucher lorsqu’ils font l’amour ? Pourquoi a t-il le besoin de TOUT contrôler ? Cela à un rapport avec ses nombreux démons du intérieurs, mais quand est-il ? Tout en sachant qu’il a été adopté par une famille très correcte et très riche…  Auquel je me suis tout de suite attachée d’ailleurs, surtout à sa sœur Mia. Qui m’a étrangement fait penser à un personnage déjà vu dans Twilight. Pour le coup je tiens à confirmer que l’auteure  s’est en effet bien inspirée de cette histoire. Les ressemblances sont frappantes à tel point qu’à un moment donné j’ai eu l’impression d’être dans la peau de Bella et non d’Anastasia. Ce qui n’est pas entièrement négatif puisque j’adore le personnage de Bella, mais tout de même c’était un peu beaucoup.

En tout cas les papillons dans le ventre ne m'ont pas quitté et je comprends mieux tout le buzz autour de cette trilogie. Bien entendu la midinette que je suis (et oui je ne m'en cache plus maintenant et je l'assume complètement !) vous recommande chaudement ce magnifique premier tome. Pour moi ça a été une révélation et je crois qu'à l'avenir je vais lire encore plus de romances qu'à l'accoutumer.

Et comme le dis Mon Cinquante Nuances : « Vous servir est notre priorité » ! J'espère être parvenue à vous transmettre tout ce que ce roman a éveillé en moi et toute la passion que j'éprouve à son égard. Bon aller ce n'est plus un secret après tout... Oui je suis amoureuse de Mr Grey !!! Et oui il a accompagné mes nuits pendant toute la durée de ma lecture. Il est ENVOUTANT c'est simple ! Et Ana est attachante et très émouvante, bref je les adore (je me demande même s'ils ne vont pas détrôner Mes chouchous : Cat et Bones de « Chasseuse de la nuit, de Jeaniene Frost », c'est pour dire...).

Ma petite note5 étoiles noires sans surprise puisque c'est un gros coup de coeur !

Merci encore à :
405538 156454294462326 281361462 a

 

Je vous invite à aller découvrir l'avis de ma copinaute Aidoku, IcI, qui est bien mon enthousiame...

Ah oui j'allais oublier, voici les ressemblances assez importantes entre Bella et Anastasia :

- Les habits, simples jean, T-shirt banale, Converse ou autres chaussures sans talon.

- Leurs goûts pour la lecture et la musique classique, ce sont toutes deux de grandes rêveuses. (Grey et son piano, ça rappelle un peu Edward, non ?)

- Leurs petits boulots à mi-temps en plus de leurs études, l'une dans un magasin de pêche, l'autre dans un magasin de bricolage, rien de bien féminin et pourtant elles attirent toutes l'attention et le regard des hommes sans rien demander et sans s'en apercevoir...

- Leurs mères, divorcer er remarier X fois, toutes deux un peu loufoques avec le goût de l'aventure.

- Leurs manières de s'occuper de leurs pères, en leurs faisant à manger. Parce que, toutes deux aiment bien ça et pourtant elles ne mangent quasiment pas. Tant elles sont nouées pour un rien.

- Elles sont toutes deux très naïves et maladroite.

Je crois que c'est tout, mais c'est déjà pas mal non ?

 

 

 

 


 

Repost 0