Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

¤ Sook' Book ¤

 

1234933_514544888636449_385852721_n-copie-2.jpg1723332_833051093378304_754166609_n---Copie---Copie---Copie.jpg1970780_833051060044974_1574089731_n---Copie---Copie---Copi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



¤ J'y suis aussi ¤

 

  logoA

logo-facebook

twitter-logo-feb-2011logo liv[1]logo_babelio.jpg

logo-goodreads.jpgbadge-03-125x70.png5240 logo-en5e37-31746logo-mybooxlogo-libflybis

 

 

 

Archives

¤ Lecture actuelle ¤

   couv42514533

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

       

¤ Blog partenaire ¤

banniecc80re4

¤ Challenges ¤

challe14-copie-1Organisé par  Adora  sur Livraddict !   

 

10372281_10202967092396315_804181456251654259_n.jpg

Organisé par Séverine sur Facebook  !

~ 2/12 ~

 

 

 

 ¤ Mon Harem ¤

 

 

Night Huntress by Jeaniene Frost The Hunger Games by Suzanne Collins Twilight by Stephenie Meyer The Vampire Diaries by L.J. Smith House of Night by P.C. Cast & Kristin Cast Delirium by Lauren Oliver

 

Eric-Northman-alexander-skarsgard-8828253-1152-864-copie-1

   

 

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 11:30

couv35795035.jpgRésumé :
Je m'appelle Sara McMillan, j'ai vingt-huit ans et je suis professeur.
Un jour, par hasard, je découvre le journal intime de Rebecca, qui, semble-t-il, a travaillé dans la plus prestigieuse galerie d'art de San Francisco. Dès les premières lignes, l'addiction est totale, tant le récit de ses expériences sensuelles me fascine, éveillant en moi des fantasmes inavouables. Or, au fil des pages, je comprends bientôt qu'il lui est arrivé quelque chose ; le désir laisse alors place à la tourmente, à l'angoisse. Qu'est-il arrivé à Rebecca ? En marchant sur ses pas, je fais la rencontre  d'hommes dangereusement attirants, des hommes qu'elle aussi a connus. Méfiance, toutefois, car ma curiosité pourrait bien me plonger dans un abîme de plaisirs interdits...

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 9 avril 2014
- Collection :
Semi-poche sent 

- Broché : 380 pages


Mon avis :

Je remercie les Editions J'ai Lu pour cette nouvelle saga du genre romance érotique. La quatrième de couverture m'intriguait beaucoup et la couverture est comme toujours (surtout pour les semis-poches) : magnifique ! Avec tout ça comment ne pas craquer ?

C'est donc avec grand enthousiasme que je me suis lancée dans cette nouvelle trilogie qui ne ressemble en rien de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent dans ce « domaine ». Ici nous sommes dans la peau de Sara McMillan, une jeune femme de vingt-hui ans, enseignante d'anglais à l'université, elle semble avoir tout pour elle sauf peut-être un homme bien pour partager sa vie et... Un métier dans le domaine de l'art, qu'elle adore tant. Seulement les salaires ne sont pas les mêmes et ce rêve se voit mis de côté, même si elle a tous les diplômes et l'expérience pour y travailler. Mais, le destin la ramène sur ce chemin-là quand sa charmante voisine amie et collègue laisse par inadvertance chez elle un des nombreux journaux intimes appartenant à une certaine Rebecca. Sara se surprend à lire ce journal qui va très vite éveiller ses sens puisqu'ils sont vraiment très très intimes, allant jusqu'à décrire ce qu'elle a vécu sexuellement avec un homme aussi beau que brut d'après ce qu'elle dit. La domination et la soumission vont de paires dans ce qu'elle semble avoir vécu avec lui, consciente du terrain dangereux sur lequel elle se trouve, elle ne peut s'empêcher d'y rester devenant de plus en plus accro à cet homme qui ne se dérange pas pour la partager... Au fil des pages tout porte à croire qu'il lui est arrivé quelque chose de grave, Sara sent une sorte de détresse et de désespoir à travers ses mots. Elle se fait la promesse de tout faire pour la retrouver quitte à se mettre elle-même en danger.

C'est dans ce contexte à la fois stressant, palpitant et très excitant que l'on se glisse peu à peu dans la peau de Sara. Je dois dire que j'ai tout de suite accroché avec elle, elle est réfléchie, intelligente et son impulsivité à quelque chose d'effrayant, mais qui n'en est pas moins captivant. Elle va au-devant des choses quoi qu'il arrive ! J'ai adoré comment tout cela débute et se met peu à peu en place, la découverte des journaux dont elle nous livre quelques passages m'ont tout de suite mise en condition sur ce qu'il nous attend. Et on se prend très vite à douter des personnes qui l'entourent, notamment de son patron qui est l'archétype même de Christian Grey, exigeant, autoritaire, il décide de tout pour tout le monde et ne se cache pas quand il affirme que ses employés lui appartiennent ! Les papillons dans le ventre avec un supplément de crainte étaient présents à chacune de ses entrevus avec lui. Car après tout c'est peut-être lui l'homme du journal non ?

En parallèle on a le droit à une jolie diversion avec le superbe Chris Merit, un grand artiste peintre dont certaines œuvres sont exposées à la galerie où travaille désormais Sara. Il m'a tout de suite séduite, ce milliardaire aux allures de biker viril et rebelle. Très séduisant et tout aussi mystérieux, j'ai tout de suite fondu pour lui. Mais, une pointe de suspicion ne m'a pas quittée tout au long de leur relation aussi paradisiaque et surréaliste soit-elle.

L'intrigue de fond et le but principal de Sara met un peu de temps à se mettre en place et au lieu de trouver cela long, je me suis régalé à ses côtés. J'ai pris beaucoup de plaisir à déambuler dans la galerie au milieu de toutes ces œuvres et à cerner totalement le personnage principal. A faire un travail qui ne me ressemble en rien et à me faire draguer comme il n'est pas permis d'espérer mieux dans la vraie vie. Sara a quelque chose de très attachant, je ne serais dire quoi exactement, probablement son amour et sa passion pour l'art, sa détermination sans faille à éviter qu'un homme contrôle sa vie même si j'ai bien peur qu'elle ait un peu de mal à ce niveau-là...

Entre manipulation, séduction, dégustation exagérée de grand vin, ce premier tome nous en met plein la vue ! Beaucoup de questions surviennent tout au long de notre lecture et contrairement au descriptif de ce roman, les scènes de sexes ne sont pas mises en avant avec excès. Elles sont bien présentes, mais sensuelles et très excitantes.

En somme un premier tome que j'ai eu plaisir à découvrir, une héroïne adorable et attachante, un artiste peintre à croquer, un patron à vous donner froid dans le dos de diverses façons et... Une fin tout simplement inacceptable ! Il me tarde de découvrir la suite parce que même si je m'attendais à une fin à vous faire hurler tout ce que vous pouvez, c'est vraiment très très rageant !

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires


Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB



~ 11/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

 

Repost 0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 17:00

couv10595921.jpgRésumé :
Elle ne sait plus ce qu'est le plaisir.
Lui a perdu le goût de vivre.
A Stromboli, ils connaîtront l'heure de vérité.

 

Vivre sans amour, libre de tout sentiment : voilà le nouveau credo d'Elena, qui enchaîne les aventures sans lendemain. Une nuit, un accident, elle se réveille avec Leonardo à son chevet. Il décide de l'emmener sur son Île natale, à Stromboli, pour sa convalescence. Mais rattrapé violemment pas son passé, il comprendra que seul l'amour peut le sauver... A condition qu'Elena l'aime encore.


- Editeur : JC Lattès
- Collection : Littérature étrangère
- Sortie le : 30 avril 2014
- Pages : 327

 

Mon avis :

C'est avec un immense plaisir que je remercie les Editions  JC Lattès pour m'avoir permis de retourner en Italie auprès d'Elena et Leo, deux personnages qui ont fait chavirer mon cœur dès le premier tome. C'est donc avec grande impatience et un peu fébrile que j'ai entamé cet ultime tome, qui m'a une fois de plus complètement conquise !

On retrouve une Elena plus désinvolte et malheureuse que jamais, ce n'est en aucun cas celle que l'on a quitté sur le toit de l'immeuble de son amie Paola, avec qui en compagnie de sa meilleure amie Gaïa profitait du climat de Rome pour admirer ce beau feu d'artifice, verre en main ! Non là on a le droit à une facette d'elle que je n'ai pas du tout apprécié, sa façon de combler son manque de Leo et sa douleur ne lui ressemble pas du tout et cela m'a peiné quelque peu. La voir consommer la vie par les deux bouts comme elle le dit si bien peut s'avérer dangereux, surtout quand on est ivre à n'en plus pouvoir et que l'on couche à tout va. Mais, dans un sens elle rattrape un peu le temps perdu, on peut la comprendre. Cela dit, j'ai été bien contente de voir que pour nous cette sombre période de sa vie ne dure pas et qu'il prend très vite le pas sur l'enterrement de vie de jeune fille de Gaïa, que j'ai trouvé tout simplement génial ! J'adorerais avoir une relation amicale de longue date aussi forte et touchante que la leur, elles m'ont beaucoup émue. J'ai même versé une petite larme à certains moments, mais j'ai surtout ri avec elles ! Même le mariage qui tourne un peu en catastrophe m'a plu, mais une petite pointe d'appréhension m'a tenu jusqu'à la toute fin de l'histoire.

  Couple-etre-amoureux-il-n-y-a-rien-de-mieux_exact441x300.jpg

Quant à Leo, ce cher Leo se fait désirer dans ce troisième tome, il faut qu'Elena soit en piteuse état suite à un accident pour qu'il refasse surface dans sa vie, qu'il prenne tout en main comme si de rien n'était. Comme s'il ne l'avait pas fait souffrir durant des mois en brillant par son absence pour une raison totalement compréhensible, mais qui a eu le mérite de me faire grincer des dents et pester contre lui dans le second tome. Il est bien là devant elle et va tout faire pour reconquérir Elena de quelque façon que ce soit, alors qu'il pensait qu'un simple désir aussi ardent soit-il les unissait, il s'est rendu compte qu'elle comptait bien plus à ses yeux qu'il ne l'aurait cru. C'est en l'emmenant où il a grandi sur l'île de Stromboli que la magie va opérer et pas qu'un peu...

ob_9842cb_2014-04-19-stromboli-1-h-buffetaut.jpgLa magie a aussi brillamment opéré sur moi, la plume de l'auteure (oui je reviens encore là-dessus) et tout simplement sublime. Très entrainante, mêlant sensualité et désir à la perfection. Il n'y a aucune vulgarité dans leur moment intime, même pas quand elle ose ce que je n'aurais pas cru acceptable pour Elena, à ce moment-là j'ai dû oublier qu'elle a beaucoup évolué depuis le début. Tout se passe simplement, il n'y a pas de stresse, d'angoisse ou de lourdeur dans le récit. Les descriptions sont piles comme il faut, ni trop ni pas assez, juste assez pour nous donner envie de découvrir son pays qu'elle a l'air de beaucoup chérir. De Venise à Rome on en prenait déjà plein les yeux, mais alors là à Stromboli c'est tout simplement une fin en apothéose. Bien entendu encore faut-il y aller avec la bonne personne dans ces endroits paradisiaques, c'est pourquoi au côté de Leo, j'ai pris beaucoup de plaisir à me sentir un peu comme Elena. Trentenaire, belle et accomplie, on ne peut que l'adorer !

 

°•°• Soudain, il se passe quelque chose. Une lumière explose. Je m'écroule quelque part dans un coin de mon âme, là où la douleur et la peur d'hier se confondent et s'annulent dans le plaisir absolu de l'instant. •°•°


Et tout comme Elena, Leo me donnerait presque envie de me mettre moi aussi à cuisiner, avec lui tout paraît simple et sans chichi et l'auteure parvient à nous faire tomber amoureuse de lui, tant il ressemble de très prêt à l'homme parfait ! La vie est belle à leur côté. Une chose est sur cette magnifique trilogie fait partie des livres que je relirai sans peine et avec délectation.

 

10339763_291680431000667_2247505605788814887_n.jpgJ'ai été captivée du début à la fin et c'est la première fois qu'une trilogie me plaît dans son intégralité, chaque tome est différent, mais on sent l'évolution des personnages, leurs sentiments et leur désir évoluer, leurs petites intentions l'un envers l'autre, les regards en coin, j'ai complètement fondu à chaque instant. C'est pourquoi j'ai eu l'impression de recevoir un coup de poing dans le ventre une fois que j'ai découvert la toute fin. Elle m'a énormément émue et je sens les larmes revenir rien que d'y penser, même si tout ceci reste dans le domaine du fantasme me concernant, j'aimerais bien rencontrer mon Leo un jour et découvrir le bonheur d'être aimée et désirée à ce point.


Pas de surprise après un tél ressenti ce troisième tome n'y échappe pas c'est encore un gros coup de cœur que je vous recommande absolument ! Une magnifique histoire qui respire la joie de vivre ! Si vous voulez voyager à travers les mots envoutant, simple mais efficace de Irene Cao, découvrir l'Italie et le plaisir des sens cette trilogie est faite pour vous !!!

Ma petite note : 5 étoiles noires coeur

Note perso : Je ne me lasse pas d'admirer ces magnifiques couvertures !

 

 

heart-87---Copie-copie-1.jpg

 

   

Merci encore à eux :

ZxMf38RRpo6PDveqkCQ5tEuoqFo

 

  DSC07916.jpg

Mes avis sur les précèdents tomes :
- Sur tes yeux.

- Pour tes lèvres.
wub


~ 9/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg


 

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 15:00

couv55350459Résumé :
Elle se croyait libérée de la passion.
Lui n'attendait plus rien de l'amour.
A Rome, ils devront affronter leurs démons.

 

Elena, plus forte et plus sûre d'elle-même, a décidé d'oublier Leonardo. Ayant quitté Venise pour Rome, elle vit désormais avec Felippo et mène une existence paisible. Mais le soir de ses trente ans, dans un grand restaurant de la ville, elle découvre sur son dessert quelques graines de grenade... L'homme qui l'a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Mais bien des barrières les séparent : l'amour de Felippo, les blessures du passé et, surtout, le secret le plus inavouable de Leonardo.

 

 

 

- Editeur : JC Lattès
- Collection : Littérature étrangère
- Sortie : 5 mars 2014
- Pages : 329

 

Mon avis :
Je tiens à remercier une nouvelle fois mon contact des Editions  JC Lattès pour m'avoir permis de retourner en Italie auprès d'Elena et surtout de retrouver l'univers de cette saga que j'aime tant. Je crois que cela ne m'étais encore jamais arrivée mais... C'est une nouvelle fois un gros coup de cœur pour ce second tome !

Ravie et excitée comme une puce à l'idée de retourner dans la peau d'Elena, c'est avec délice que je me replonge dans sa tête et qu'à travers ses yeux je découvre Rome pour la première fois. Elle est épanouie comme jamais dans sa relation amoureuse naissante avec Filippo, tout semble les unir : diverses passions communes, entente parfaite, un peu comme s'ils se connaissaient depuis toujours, bien qu'amis depuis des années ils ont eu largement le temps de se connaître et de s'apprivoiser l'un l'autre. Tout porte à croire qu'elle a bel et bien tiré un trait sur sa passion dévorante pour Leonardo, ce magnifique et si mystérieux chef cuisinier. Et pourtant les souvenirs refont surface, souvent à des moments incongrus alors qu'elle s'efforce de les chasser. Il est sorti de sa vie, comme ça sans aucune explication et sans demander son reste. Après toute cette aventure délirante et passionnée qui les a unis le temps de quelques rendez-vous volés. Mais, Elena est forte et fait face à l'instant présent en se concentrant sur sa nouvelle vie et notamment sur sa nouvelle restauration de fresque qu'elle partage avec Paola, une collègue rigide, stricte et qui ne manque pas une seule occasion de lui faire des remarques lorsqu'elle se trompe de nuance de couleur.

Amour-vrai-5-signes-qui-ne-trompent-pas imagePanoramique500
Et pourtant... Leo refait surface subtilement à l'aide d'une graine de savamment poser sur son désert. A ce moment-là j'étais toute chamboulée et émue, avec une multitude de questions en tête, je n'avais envie que d'une chose les revoir ensemble. Même si l'effet de surprise n'y est plus, nos deux personnages ont bien évolué chacun de leur côté, elle qui est devenue beaucoup plus sure d'elle et féminine et lui qui semble arriver à s'ouvrir un peu plus et à reconnaître qu'il ne ressent pas simplement du désir pour elle. Pas de doute nous ne sommes plus dans le jeu ! Même si j'ai eu un petit pincement au cœur au début pour Filippo (qui fût de très courte durée), l'idée d'une double vie secrète auprès de cet homme m'a tout émoustillée. Et je dois dire que je vivais vraiment l'aventure à fond, il m'était difficile de reposer le livre tant j'en voulais encore. Savoir comme tout cela allait se passer, quel aboutissement possible pour une telle situation.


Quand enfin ce que je n'aurais jamais imaginé arriva, le voile sur les secrets de Leo se lève au pire moment et je peux vous dire que je l'ai détesté de toutes mes forces ! Les tripes retournées et une irrépressible envie de le claquer est survenue, même si au fond je le comprenais un peu. Ah ce Leo a le don de nous remuer dans tous les sens possibles et imaginables. Mais comme je le disais Elena est forte malgré ses nombreuses faiblesses et trouvera très vite une solution de survie que j'ai trouvé des plus agréables. J'aurais volontiers aimé être à sa place, même si la souffrance reste tapie au fond de son cœur. La savoir entourée de temps d'amitié m'a réchauffé le cœur et comme à mon habitude maintenant m'a fait pleurer comme une madeleine. Cela dit, j'attends quand même autre chose de la suite et fin et j'espère sincèrement que mon petit cœur sera comblé par cette attente qui au fond je suis sûre arrivera tôt ou tard au vu de la quatrième de couverture.

madone-a-la-grenade detail
J'ai passé un merveilleux, magnifique moment dans la peau d'Elena, cette jeune trentenaire, féminine, débrouillarde et sure d'elle, qui attire les regards et dont on se souvient avec plaisir. Je rêverais d'être un jour aussi épanouie, même si pour en passer par là il me faut souffrir aussi. Rome a l'air tout aussi beau que Venise bien que trop surpeuplé, je tenterai un jour l'expérience de m'y rendre en l'emportant avec moi dans cette aventure. La plume de l'auteure est si belle qu'on a l'impression de ne pas vivre dans le même monde qu'elle. Elle embellie les choses, surtout celles qui peuvent paraître insignifiantes. Tout est très positif dans ce qu'elle transmet et cela met vraiment du baume au cœur et le sourire aux lèvres reste scotché quand on repense à sa romance. Une lecture des plus enivrantes.

sardaigne-520x245.png

Les moments volés entre Leonardo et Elena sont magiques, sensuelles et vraiment très excitants. L'auteure sait comment nous faire succomber à leurs charmes, ça ne fait aucun doute. Comme précédemment, j'ai l'impression d'avoir lu ce second tome à 100 à l'heure, tout est passé très vite et il me tarde de découvrir la suite et fin de ce petit bijou Italien, plein de charme et de poésie.


Ma petite note5 étoiles noires    coeur

 

Merci encore à eux :

ZxMf38RRpo6PDveqkCQ5tEuoqFo

10259279_446177778818434_1392871950743542715_o.jpg

Merci aussi à l'auteure pour sa dédicace wub 

 

 

 

~ 8/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

 


 

Repost 0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 17:00

couv24894713Résumé :
Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l'attention : tels sont les trois préceptes qu'Avery s'est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu'un, il ne recule devant rien - rien, excepté peut être le passé d'Avery, qui semble s'acharner à ressurgir...
Ensemble, seront-ils capables d'affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

 


 

 

- Editeur : J'ai lu
- Sorti le : 19 février 2014
- Collection :
Semi-poche sent 

- Broché : 446 pages

 

Mon avis :

Avant toute chose je remercie une nouvelle fois les Editions J'ai Lu pour m'avoir permis de découvrir une de leurs nombreuses pépites en romance semi poche qui me font t'en de l'œil depuis leurs sorties. Et ce titre n'est pas passé inaperçu sur la toile, c'est donc avec grand plaisir que je me suis lancée dans cette nouvelle romance.

Autant vous dire d'amblé que mon petit cœur de midinette a complètement fondu, au bout d'un moment bien avancé dans l'histoire certes, mais il a fondu quand même. Et Cam n'est pas étranger à ces palpitations effrénées, ni aux nombreux papillons qui ont parcouru mon ventre au fil des pages. Je suis tout simplement tombée amoureuse de lui, à tel point que j'avais beaucoup de mal à lâcher le livre, sans parler de chaque soir avant de me coucher, j'invitais Cam dans les tréfonds de mes rêves...

Nous sommes ici dans la peau d'Avery, une jeune femme de dix-neuf ans entourée de secrets concernant un passé extrêmement douloureux. Elle décide de reprendre sa vie en main en partant dans une tout autre direction que celle que ses parents lui ont tracée afin de protéger leur haute réputation de petits bourgeois. Je les ai très vite détestés au passage. Je n'ai pu qu'être admirative face à cette jeune femme, si fragile et à la fois si forte d'avoir eu le courage de parcourir tous ces kilomètres pour s'installer seule dans un petit appartement afin de suivre des cours dans une modeste université. Elle se sent plus seule que jamais et pourtant continue à aller de l'avant. Lors de son premier jour de cours elle va littéralement rentrer dans Cam, ce qui aura le mérite de la couvrir de honte, mais aussi de faire la plus belle rencontre de sa vie. Ils vont se rencontrer de nouveaux à de nombreuses reprises toutes plus inattendues les unes que les autres et alors que je m'attendais à une banale romance c'est là que j'ai été agréablement surprise. Avery est loin d'être bête et sait mener à la baguette « le beau gosse de l'université », sans doute plus pour se protéger de ses vieilles angoisses largement justifiées. A côté de cela, elle sait très vite fait des amis hauts en couleur qui ne la lâchent pas une seconde pour ce qui est de tout savoir sur leur possible relation à Cam et à elle.

 

3105321877_1_3_0jsVo2BK.jpg

J'ai vécu son histoire par procuration je l'avoue, car je rêverais d'être plus jeune, mais aussi belle à  tomber, intelligente, avec le sens de l'humour pile comme il faut et avec un peu plus d'assurance. En revanche, ce qu'elle a vécu n'est vraiment pas enviable du tout et je me suis vite prise d'affection pour elle tout en me disant qu'elle a fait tout le nécessaire dont elle avait a sa disposition pour s'en sortir et se permettre enfin de vivre. Heureusement qu'elle a eu la chance d'être bien entouré aussi.

Le style de l'auteure est très abordable, sa plume est fluide et on avance très rapidement dans l'histoire, désireux d'en apprendre sans cesse davantage. Elle sait nous maintenir en haleine et nous rendre accroc à ses personnages. Je me suis prise quelques fou rires t'en les émotions sont bien passées à travers ses mots. Je ne vous cache pas quand grande midinette que je suis j'ai souvent eu les larmes aux yeux à certains passages. Pas parce que le roman est triste non, mais parce que le choix des réflexions et des actions de Cam et Avery sont belles et très touchantes. Cam est tout simplement le mec parfait, gentil, drôle, intelligent et très très attentionné. Seul bémol le concernant, j'ai vraiment eu du mal avec sa confiance en lui et son ego surdimensionné !

J'ai passé un merveilleux moment en leur compagnie et j’ai très vite compris le sens du titre de ce début de saga. J'ai souvent eu envie de les remuer tous les deux pour que les choses avancent plus vite, pour qu'ils ne gâchent pas tout en laissant passer autant de jours entre chaque moments clés, ce qui nous poussent à avoir envie d'en lire plus ! Passionnant, haletant, émouvant et merveilleusement bien tournés voilà comment je décrirais ce premier tome qui fut pour moi un immense coup de cœur ! Il me tarde de découvrir la suite qui, je l'espère ne tardera pas trop à sortir, car je suis déjà au supplice et en manque de Cam, de leur histoire, d'une Avery adorable et attachante !

Ma petite note5 étoiles noires coeur

 

heart-87---Copie-copie-1.jpg

 

Merci encore à eux :

LogoJAILU RVB WEB

 


 ~ 5/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

Repost 0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 18:30

couv26625154.jpgRésumé :
Elle n'a encore jamais vraiment aimé.
Lui n'a connu que la face sombre de l'amour.

Venise les réunira dans un voyage des sesn étonnant.


Elena a vingt-neuf ans. Restauratrice d'art à Venise, elle se passionne pour son métier et consacre toutes ses journées à la fresque d'un palais de la lagune. Du moins, jusqu'à l'arrivée de Leonardo, un jeune chef cuisinier d'origine sicilienne, venu ouvrir un restaurant dans la Sérénissime. Très vite, Léonardo perce à jour la véritable nature d'Elena : un ange qui cache en lui un démon tourné vers les sens et le plaisir. Un démon que lui seul pourra libérer, mais à une condition : qu'Elena ne tombe jamais amoureuse de lui.

 

 

- Editeur : JC Lattès
- Sortie : 3 janvier 2014

 

Mon avis :

Je remercie une nouvelle fois mon contact des Editions  JC Lattès pour ce merveilleux voyage en Italie. Je suis restée hermétique de tout avis sur cette nouvelle trilogie érotique et de ce fait je l'ai apprécié encore plus que prévu.

J'annonce d'amblé le gros coup de cœur ! Mon premier de l'année en fait. L'Italie et plus particulièrement Venise fait partie des pays que j'aimerais beaucoup visiter un jour et là j'en ai eu l'opportunité en quelque sorte. J'ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans les rues et à prendre des vaporetto plutôt que des bus, des trains pour me déplacer. Ce fut un réel bonheur de respirer à travers les pages cet air à la fois frais et humide qui m'a mis beaucoup de baume au cœur.
Venise.jpg

Cette fois-ci je suis dans la peau de la jolie Elena, 29 ans, passionnée par son travail de restauratrice d'art, sa fascination pour son boulot m'a tout de suite plu. On sent très vite que c'est une femme simple et sans chichis, pas comme sa meilleure amie qui est tout le contraire, extravagante et superficielle au possible. J'ai mis un peu de temps avant de l'apprécier totalement et de me rendre compte qu'à sa manière, parfois maladroite elle essaie simplement de sortir Elena de son travail pour qu'elle profite un peu plus de la vie et songe plus particulièrement à faire entrer de nouveau un homme dans sa vie. Et pour cela elle n'aura pas besoin de faire beaucoup d'effort, entre son amitié de plus en plus ambigu avec son meilleur ami Fellipo ; et l'arrivée du beau et mystérieux Leonardo -où il occupera une chambre dans le palais du Compte où elle travaille en ce moment sur une fresque- Elena va très vite en avoir le tournis !
La voilà tourmentée pour un possible amour avec Fellipo, celui avec qui elle a énormément de points communs, celui qui la connait si bien, cet homme si rassurant, familier et doux. Un départ à la Capitale les pousse dans ce sens et puis très vite le dicton « loin des yeux loin du cœur » va prendre forme malgré elle quand elle se fait surprendre un jour qu'elle travaillait bien tranquillement sur sa fresque. Et ce fut aussi déroutant qu'excitant de vivre cela à travers Elena. Leonardo, fougueux, imprévisible, sexy et très sensuel sait la tenir d'une manière totalement indécente et délicieuse !

italie-venise

Elle se sait vulnérable et à sa merci et elle adore ça ! Cela ne lui ressemble pas du tout, elle est effrayée, se sent monstrueuse par rapport à Fellipo, jusqu'au moment où elle va enfin vivre ! Se lâcher et se détendre dans les bras de Leo, ce chef cuisinier Sicilien aussi arrogant et imbu de lui-même qu'attachant et addictif ! Je me suis surprise à attendre moi aussi un mot de sa part afin de rappliquer à la seconde pour assouvir ses envies. Le pacte qu'ils concluent ensemble est simple : débrider Elena sexuellement afin qu'elle prenne confiance en elle et se sente plus femme et en retour elle ne devra en aucun cas avoir des sentiments pour lui, car tout ceci reste un jeu et rien qu'un jeu... Oui mais, les sentiments sont incontrôlables et cela pourrait très vite devenir problématique pour la jeune femme...

 

J'ai autant détesté qu'adoré Leo, je n'ai pas particulièrement aimé certaines choses qu'il lui a fait faire, mais en même temps cela a abouti sur des choses très positives pour elle, des choses qu'elle ne se serait jamais crue capable. Et à sa façon il la pousse à se dépasser à aller au-delà de ses limites, même si on reste uniquement dans le domaine du sexe. Et j'avoue ne pas avoir vécu cela en simple spectatrice, à chaque moment j'étais Elena, bien ancrée dans son corps et dans l'histoire et pour rien au monde je n'aurais voulu être ailleurs durant ma lecture. La plume de l'auteur est très fluide et agréable ce qui m'a permis de m'immerger totalement et à 100% à tel point que chaque retour à la réalité était difficile. Les romans qui me font cet effet là sont rares et le dernier en date était Christian Grey, pourtant ils n'ont rien en commun à part peut-être la douceur de la couverture que  JC Lattès a pris le soin de réaliser une nouvelle fois.

venetian carnival mask by jbr0530

 Vous l'aurez sans doute compris, mais je vous recommande chaudement ce premier tome d'une trilogie Italienne envoutante et exaltante dans la sensualité et le romantisme des rues de Venise.


Ma petite note :  5 étoiles noires coeur

 

Merci encore à eux :

ZxMf38RRpo6PDveqkCQ5tEuoqFo

 

 

~ 4/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

 

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 19:00

couv48130543.jpgRésumé :
Ils ne peuvent se rencontrer que dans le monde évanescent des rêves. Pourtant, Lyssa Bates n’a jamais été aussi amoureuse. Et si elle sait parfaitement que cet homme aux yeux d’un bleu magnétique n’est qu’un fantasme, elle n’arrive pas à l’oublier… Jusqu’au jour où il se présente sur le pas de sa porte.

Bien qu’elle brûle de lui appartenir, céder à cette tentation pourrait lui être fatal. Car Aidan Cross n’est pas un homme comme les autres, et la passion qui les consume corps et âme est non seulement impossible… mais interdite.

 

- Editeur : Michel Lafon
- Sortie : le 9 janvier 2014

 

Mon avis :

Je remercie une nouvelle fois les Editions Michel Lafon pour avoir enflammé mes rêves cette fois-ci ! Ayant lu des avis vraiment mitigés, voir négatifs sur cette nouvelle saga de Sylvia Day (grande maîtresse des écrits érotiques), je me suis malgré tout lancée confiante, tout simplement pour découvrir pour la première fois son style d'écriture ! Et bien je peux vous dire par avance que j'ai... ADORÉ !!!

Nous suivons Aiden Cross (rien que le nom m'a fait fondre déjà) dans le crépuscule « son monde » là où il travaille sans relâche à repousser les cauchemars que nous pauvres humains que nous sommes attirons malgré nous dans notre imaginaire. Cela peut avoir de lourdes conséquences un mauvais sommeil à répétition, c'est pourquoi lui et les autres gardiens sous l'ordre des Anciens mettent tout en œuvre pour s'introduire dans nos rêves et réaliser tous nos fantasmes. Suivre ce trentenaire sexy en diable, tout en muscle, à la voix sensuelle, immortel, dieu du sexe huuum et bien moi j'ai complètement craqué pour lui ! Sans parler de la trame principale qui m'a tout de suite plu ! L'idée d'avoir des gardiens pour nous protéger pendant que nous rêvons en agrémentant le tout de nos plus grands fantasmes, j'ai tout simplement adoré ! Et je me suis endormie quelquefois avec l'espoir que peut-être un beau gardien m'attendait bien sagement, qui sait ? C'est beau de rêver non ?

Le monde dans lequel il vit est très intrigant, le Crépuscule entre rêve et réalité, une toute autre dimension de la nôtre avec toute la magie qui s'en dégage est vraiment très sympathique, mais peut-être pas assez exploitée en mon sens. Quoi que dans ce premier tome on en connait très rapidement les grandes lignes de son fonctionnement. Ainsi que l'objectif plus approfondi que doivent accomplir les gardiens. Seulement Aiden est convaincu que les Anciens ne leur disent pas tout et qu'il se pourrait que la Clé qu'ils recherchent tous depuis des millénaires n'existe pas en réalité. Il se met à douter, à se poser de plus en plus de questions et à... Littéralement succombé aux charmes si innocents de la belle Lyssa qu'il va rencontrer lors d'une de ses intrusions nocturnes. La jeune femme semble se murer dans le noir, semble bien consciente qu'elle rêve et n'hésite pas à ne pas laisser entrer les gardiens qui viennent lui rendre visite chaque nuit.

Mais, Aiden Cross est différent et elle le sait. C'est d'abord dans le noir qu'ils vont tout deux tomber fou amoureux et très vite passer aux choses sérieuses. Dès les premières pages l'auteure donne le ton sur l'érotisme à foison qui va régner en maître sur leur histoire. Entre passion dévorante, sensualité, amour impossible ils vont devoir surmonter des tas d'épreuve pour être enfin réuni ensemble dans notre monde à nous : La Terre. Pour cela Aiden Cross est pret à tout : protéger sa Lyssa et lui faire l'amour pour de vrai et pour ça il ne reculera devant rien !

J'ai beaucoup aimé suivre nos deux héros dans leurs vies respectives, elle vétérinaire dans son propre cabinet, avec une secrétaire de rêve et une mère aux petits soins. On peut dire que la jeune femme est bien entourée pour l'aider dans son problème de sommeil depuis sa plus tendre enfance. Elle est à la fois attachante et touchante, dévouée à un travail qu'elle adore, la suivre dans son quotidien (bien que ce fût très court) m'a bien plu. Elle est pleine d'assurance et à tout pour plaire, il lui manque juste le temps et l'envie de se consacrer à un homme avec qui partager sa vie.

Un premier tome plein de testostérone et d'érotisme, d'amour passionné et de paranormal. Pile ce dont j'avais besoin en ce moment. J'ai très bien adhéré à la plume addictive de l'auteure et même si les scènes de sexes très nombreuses et parfois un peu longues ont un peu essoufflé l'histoire principale autour des Gardiens, j'ai adoré ce premier tome ! Pas un coup de cœur, mais pas loin...

Encore une saga que je recommande ! Maintenant il ne me reste plus qu'à prendre le temps de me jeter sur Gideon Cross de sa saga principale à succès.

Ma petite note : 4 étoiles et demi noires

 

Merci encore à eux :

logo+michel+lafon

 

 

 

~ 3/12 ~
971083_532564573472450_450720809_n.jpg

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 10:00

couv28993013.jpg

Résumé :
Dans ce premier livre érotique dont vous êtes l’héroïne, tous les choix s’offrent à vous pour trouver le chemin qui vous mènera à votre propre happy end.

Votre meilleure amie vous plante au dernier moment, et vous vous retrouvez seule dans un bar chic et branché. Vous avez enfilé votre robe fétiche et mis du noir sur vos yeux, alors pourquoi ne pas en profiter un peu ?

Passerez-vous la soirée avec une rock star ou préférerez-vous séduire le jeune barman au corps de sculpture grecque ? Accepterez-vous l’invitation d’une mystérieuse artiste au charme exotique ou succomberez-vous au badinage d’un businessman à la Christian Grey ? À moins que vous ne choisissiez une folle équipée avec un garde du corps bodybuildé, au volant d’une Aston Martin ? Et si vous décidez de rentrer sagement chez vous, peut-être croiserez-vous le nouveau voisin au sourire si troublant…
Quel que soit le scénario de vos rêves, vous êtes aux commandes.

 

- Broché: 288 pages
- Editeur :
Michel Lafon (17 octobre 2013)

 

Mon avis :

Un grand merci aux Editions   Michel Lafon pour cette superbe opportunité. Pouvoir lire un livre dont on est l'héroïne et dont on décide de comment finir notre soirée  ce n'est vraiment pas courant. J'ai donc été très curieuse de voir ce que cela pouvait donner, j'ai bien aimé mais...  


Je suis partie très optimiste en ouvrant le livre sachant à peu près ce qui m'attendait, le livre s'adresse directement à nous, il nous reste donc plus qu'à décider de quoi faire selon les divers choix que l'on nous propose à la fin de chaque début de scénario. Jusque là ça va, sauf que quand j'ai réalisé qu'on pouvait prendre n'importe quelles directions avec diverses fins, diverses personnes à rencontrer, j'ai très vite déchanté ! Cela m'a stressé à un point que je ne pensais pas capable. J'ai eu tellement peur de rater des morceaux que je me suis mise à tout annoter avec mes petits post-it. En fait j'aurais préféré que les différentes histoires soient toutes tracées, si l'on décide de suivre la rock star que la fin se termine comme cela et on en reste là vous-voyez ? Retour au bar pour un nouveau protagoniste à suivre et une nouvelle fin à découvrir et ainsi de suite. Ce côté-là m'a beaucoup dérangé et un peu embrouillé l'esprit.


Alors, j'ai entrepris de faire une petite pause, de me détendre un peu et de repartir plus calmement à la recherche d'un nouveau partenaire sexuel puisque ma « meilleure amie » Melissa m'a gentiment plantée au dernier moment dans le bar dans lequel nous avions rendez-vous pour une soirée entre fille. Et puis je me suis rendu compte que bon nombre de personnes s'intéressaient à moi, il y avait donc moyen de rattraper la soirée. J'ai donc pris un peu plus de plaisir à suivre cette rock star qui s'avéra être une véritable déception, ainsi que son garde du corps qui m'a permis de conduire un superbe bolide. Bien entendu il va de soi que j'étais super calée en voiture et que je n'avais pas froid aux yeux à l'idée de la conduire et de faire ma fière devant ce géant tout en muscles. J'ai aussi beaucoup aimé rencontrer mon nouveau voisin, un écrivain sexy et très aimable (ça me change de mes vrais voisins...), de boire un chocolat chaud avec supplément de marshmallows dans le café en bas de « notre » immeuble. Je ne vais pas non plus vous présenter toutes les personnes que j'ai pu rencontrer dans ce livre, mais une chose est sur mon scénario préfère fut celui qui se rapprochait le plus de Christian Grey. J'ai passé d'agréables moments avec certains, mais avec d'autres c'était une autre paire de manche...


Bien que j'ai eu des débuts difficiles, il n'en reste pas moins que c'était une expérience riche en sensation forte ! Se sentir belle et désirable le temps d'une soirée est quelque chose que je ne vivrai certainement jamais même en choisissant le bon sous-vêtement ! Me sentir au pouvoir était également très intéressant et enrichissant, je devrais en prendre de la graine, histoire de me sentir un peu plus sûre de moi. C'était aussi très amusant de découvrir que les personnages rencontrés étaient bien entendus tous beaux à se damner, aimables et tous attirés par moi. Je peux le dire, oui je me suis bien amusée avec ce petit livre écrit par trois auteures, toutes écrivant des genres différents en plus. C'est une idée vraiment originale et sympathique qu'elles ont eu là.


Si comme moi vous avez tendance à stresser ou paniquer si les choses ne vont pas dans un « ordre bien concis », vous risquez d'avoir des débuts difficiles, mais je puis vous assurer que la suite en vaut la peine. Tenter l'expérience, après tout ce n'est que pour une soirée...


Ma petite note : 4 étoiles noires

 

DSC07046Voilà un petit aperçu de mon livre une fois fini...

 

Merci encore à eux : logo+michel+lafon

 

Repost 0